France / Politique

Hollande sur Sarkozy: «Maintenant, on va le taper»

Temps de lecture : 2 min

François Hollande au Bourget, le 22 janvier 2012. REUTERS/Fred Dufour/Pool
François Hollande au Bourget, le 22 janvier 2012. REUTERS/Fred Dufour/Pool

FRANÇOIS HOLLANDE A ANNONCÉ À QUELQUES JOURNALISTES qu'il allait désormais passer à l'offensive au cours des trois dernières semaines avant le premier tour... «Maintenant, on va le taper», a résumé selon Le Monde le candidat PS à propos de son adversaire Nicolas Sarkozy.

A l'image de cette formule martiale, François Hollande attaque désormais non seulement le bilan du «candidat sortant», mais aussi son projet en moquant «le grand prometteur», comme à Mayotte samedi 31 mars ou lors de son meeting à La Réunion dimanche 1er avril. Le candidat PS a aussi innové dans sa critique du bilan du quinquennat, parlant de l'«ardoise magique» sur laquelle le mauvais élève Sarkozy voudrait tirer un trait (une comparaison également prisée outre-Atlantique.)

Selon Le Monde, Hollande veut à présent se donner plus de liberté et se détacher de son style un peu figé pour aborder la dernière ligne droite:

«C'était important que les Français, qui m'avaient vu pendant des années dans le rôle d'animateur de salles, me voient désormais avant tout à travers ma capacité à assumer la responsabilité de l'Etat. Mais maintenant, je vais me redonner davantage de liberté. Je vais tout donner. Oui, tout donner!»

Newsletters

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Ensemble

Ensemble

Lentement mais sûrement pas

Lentement mais sûrement pas

Newsletters