France / Politique

Eva Joly examinée à l'hôpital après une chute

Temps de lecture : 2 min

Eva Joly à Strasbourg, le 14 mars 2012. REUTERS/Vincent Kessler.
Eva Joly à Strasbourg, le 14 mars 2012. REUTERS/Vincent Kessler.

LA CANDIDATE ECOLOGISTE EVA JOLY a été hospitalisée, dimanche 1er avril, après une chute. Avancée dans un premier temps par RTL, l'information a été confirmée à l'AFP par le codirecteur de campagne de l'ex-magistrate, Stéphane Sitbon-Gomez, selon qui elle a fait fait une chute dans un escalier en sortant d'un cinéma parisien et a été touchée à la tête, puis a passé des examens à l'hôpital Cochin. Il espérait initialement qu'elle sorte dans la nuit, mais elle devrait finalement sortir dans la journée de lundi.

«Sa campagne a été suspendue. Tous ses meetings de la semaine à venir ont été annulés», avançait le site de RTL. «Aucun meeting n'est annulé et la campagne continue», a affirmé de son côté à l'AFP Stéphane Sitbon-Gomez, selon qui Eva Joly reprendra sa campagne mardi.

Peu auparavant, Stéphane Sitbon-Gomez avait, sans confirmer l'hospitalisation, réagi sur Twitter en répondant à un message du journaliste Jean-Michel Aphatie, qui devait recevoir Eva Joly lundi matin sur RTL et a révélé l'information: «Agenda de campagne de demain matin modifié. La campagne continue».

Le sénateur Jean-Vincent Placé, qui a remplacé Eva Joly au pied levé sur RTL, a évoqué un incident «bénin», une simple «bosse». «Il n'y a pas de raison d'avoir des inquiétudes», a affirmé de son côté la secrétaire nationale des Verts Cécile Duflot sur i>TELE.

La candidate écologiste est créditée de 2% à 3% des voix par les sondages publiés la semaine dernière.

La question d'éventuels ennuis de santé frappant un candidat à la présidentielle est abordée par l'article 7, alinéa 7 de la Constitution, qui dispose qu'en cas d'empêchement d'un des candidats après le début de la campagne officielle, le Conseil constitutionnel doit prononcer le report de l'élection.

Article actualisé le 2 avril avec les dernières informations sur la santé d'Eva Joly.

Newsletters

VGE, président du cool trente ans avant Obama

VGE, président du cool trente ans avant Obama

Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Tout au long de sa vie politique, l'ancien président de la République n'aura cessé de tenter de se construire une image d'homme moderne, en rupture avec les chefs d'État...

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Ensemble

Ensemble

Newsletters