PresidentiellePrésidentielle 2012 live directFrance

Mélenchon 3e homme, Sarkozy bénéficiaire des reports de voix de Bayrou et Le Pen

Johan Hufnagel, mis à jour le 01.04.2012 à 12 h 36

Jean-Luc Mélenchon, avec l'ancienne secrétaire générale du PCF Marie-George Buffet, dimanche 18 mars à Paris. REUTERS/Benoit Tessier.

Jean-Luc Mélenchon, avec l'ancienne secrétaire générale du PCF Marie-George Buffet, dimanche 18 mars à Paris. REUTERS/Benoit Tessier.

Le candidat qui n’aime pas les sondages est bien le bien aimé des sondés, qui désormais le leur rend bien. A en croire la dernière étude LH2-Yahoo sur les intentions de vote à la présidentielle, Jean-Luc Mélenchon confirme sa place de 3e homme du premier tour.

Le candidat du Front de gauche est crédité 15%, en progression de quatre points par rapport au précédent sondage du même institut (publié le 18 mars). Les précédents 3e homme/femme, Marine Le Pen et François Bayrou, ne sont plus dans la dynamique. Et voilà comment les courbes se croisent… [PDF]

La candidate du Front national perd un point à 13,5% et le patron du Modem en perd 0,5.

LH2

Ce sondage confirme également la baisse de François Hollande au premier tour. Selon LH2, il a perdu 3,5 points depuis la mi-février que les sondeurs imputent à sa faible visibilité dans les médias. Dans le même temps, Nicolas Sarkozy, qui a profité à plein de cette exposition depuis son entrée officielle en campagne, confirme sa progression, mais elle reste mesurée. Notamment au second tour, où François Hollande devance le chef de l’Etat de 8 points (54%-46%), le plus faible écart depuis que les deux hommes sont pris en compte.

LH22

François Bayrou et Marine Le Pen restent toutefois les véritables arbitres de ce duel et c’est peut-être l’enseignement le plus important de ce sondage, et le plus inquiétant pour le candidat socialiste. 32% des sondés qui pensent aller voter au premier tour pour le patron du Modem se déclarent désormais prêts à voter pour Nicolas Sarkozy au second. Ils n’étaient que 14% lors de la vague du 18 mars. Chez les électeurs du FN, 28% étaient prêts à voter pour François Hollande au deuxième tour. Ils ne sont plus que 14%. Ce n’est pas Nicolas Sarkozy qui en profite, mais l’abstention…

Pour les autres candidats, c’est la berezina. Eva Joly, la candidate des Verts, cède 0,5 point à 2% d'intentions de vote, Philippe Poutou (NPA) et Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière) obtiendraient l'un et l'autre 0,5%.

Le sondage diffusé dimanche a été réalisé les 30 et 31 mars à partir d'un échantillon de 973 personnes.

Johan Hufnagel
Johan Hufnagel (67 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte