PresidentiellePrésidentielle 2012 live directFrance

Nicolas Sarkozy ressuscite Philippe Séguin en meeting

Cécile Dehesdin, mis à jour le 31.03.2012 à 17 h 35

PENDANT SON MEETING A BESANCON CE VENDREDI 29 mars, Nicolas Sarkozy a fait appel à l'humour de Philippe Séguin pour faire rire la salle.

Il a attaqué son meeting avec ces mots, rapporte le JDD:

«Lorsque je suis rentré en campagne, on m'a expliqué "mais pourquoi vous allez en campagne? C'est fini, vous avez perdu. Vous avez vu les observateurs, vous avez vu les sondeurs, vous avez vu les pronostiqueurs, c'est pas la peine d'y aller, M. Sarkozy, c'est pas la peine, c'est fait".»

Soit à peu près les propos tenus par Philippe Séguin en janvier 1995 sur Edouard Balladur, rappelés par le Nouvel Observateur (édition papier du 22 au 28 mars):

«Arrêtez de croire qu'il va y avoir une élection présidentielle. Le vainqueur a déjà été désigné. Proclamé. Encensé. Circulez, y a rien à voir.»

Le candidat soutenu par Séguin –Jacques Chirac– avait finalement gagné contre Edouard Balladur. Pas si étonnant de retrouver l'ironie de Séguin dans la campagne quand on sait qu'avant d'être la plume de Nicolas Sarkozy, Henri Guaino était déjà l'homme derrière les discours de Jacques Chirac sur la «fracture sociale», thème de campagne imposé par Séguin, dont il était un fidèle.

Cécile Dehesdin
Cécile Dehesdin (610 articles)
Rédactrice en chef adjointe
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte