France / Présidentielle

2007 dans le rétro, épisode 78: Nicolas Hulot remet la pression sur les candidats

Temps de lecture : 2 min

Nicolas Hulot agite son écharpe au Trocadéro, 1er avril 2007. REUTERS/Benoit Tessier
Nicolas Hulot agite son écharpe au Trocadéro, 1er avril 2007. REUTERS/Benoit Tessier

1er AVRIL 2007. «L’ÉCOLOGIE NE DOIT PAS SEULEMENT ÊTRE UN COUP DE PUB, elle a besoin d’engagement», clament les affiches. A 20 jours du premier tour, Nicolas Hulot tente de remettre la pression sur les candidats à la présidentielle en rassemblant plus de 6.000 personnes au Trocadéro.

«L'écologie doit rester au coeur de la campagne», répète l'animateur télé. Le message est clair: faire en sorte que le pacte écologique, signé par 10 candidats sur 12, ne reste pas lettre morte. Pour l’occasion, Ségolène Royal, François Bayrou et Nicolas Sarkozy multiplient les rencontres avec les ONG et les associations écologistes.

Premières victimes de cette «banalisation» du discours écologiste: les Verts et Dominique Voynet, dont les intentions de vote plafonnent à 1%. Cinq ans plus tard, le thème de l’environnement est un des grands absents de la campagne, et la candidature d’Eva Joly pour Europe-Ecologie-les-Verts ne rencontre pas beaucoup plus de succès.

http://www.liberation.fr/politiques/010119799-nicolas-hulot-l-ecologie-doit-rester-au-coeur-de-la-campagne"

Newsletters

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Ensemble

Ensemble

Lentement mais sûrement pas

Lentement mais sûrement pas

Newsletters