France / Politique

2007 dans le rétro, épisode 75: Gérard Schivardi n'est pas «le candidat des maires»»

Temps de lecture : 2 min

Gérard Schivardi dans sa commune de Mailhac, 29 mars 2007 (capture d'écran).
Gérard Schivardi dans sa commune de Mailhac, 29 mars 2007 (capture d'écran).

29 MARS 2007. N’EST PAS «LE CANDIDAT DES MAIRES» QUI VEUT. La Commission nationale de contrôle de la campagne présidentielle invalide l’affiche et la profession de foi de Gérard Schivardi. Le maire de Mailhac (Aude), soutenu par le Parti des travailleurs, se présentait en effet comme le «candidat des maires». Une affirmation injustifiée selon la Commission.

Quelques jours auparavant, l’Association des maires de France (AMF), qui revendique 36.000 adhérents, avait décidé de poursuivre en justice Gérard Schivardi afin de «mettre fin à la confusion», rappelant qu’elle «ne soutient ni ne présente aucun candidat».

Le remplacement des 25 millions de professions de foi et des 18.000 affiches déjà imprimées pourrait coûter plus de 300.000 euros à l’équipe de Gérard Schivardi, qui a cependant promis «d’aller jusqu’au bout» malgré ce «coup porté contre la liberté d’expression».

En 2012, le Parti des travailleurs a décidé de ne pas présenter de candidat à l’élection présidentielle, que Gérard Schivardi qualifie de «mascarade de démocratie».


Newsletters

VGE, président du cool trente ans avant Obama

VGE, président du cool trente ans avant Obama

Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Tout au long de sa vie politique, l'ancien président de la République n'aura cessé de tenter de se construire une image d'homme moderne, en rupture avec les chefs d'État...

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Ensemble

Ensemble

Newsletters