France / Politique

Jean-Vincent Placé: «Il faut faire gagner François Hollande»

Temps de lecture : 2 min

François Hollande et Eva Joly à Nantes le 19 janvier 2011. REUTERS/Stéphane Mahé.
François Hollande et Eva Joly à Nantes le 19 janvier 2011. REUTERS/Stéphane Mahé.

JEAN-VINCENT PLACÉ, sénateur de l'Essonne et numéro deux d'Europe-Écologie-Les-Verts (EELV), a reconnu, mercredi 28 mars sur Europe 1, qu'Eva Joly mène «une campagne difficile».

Il affirme qu'un faible score d'Eva Joly ne remettrait pas en cause l'accord électoral PS-EELV pour les législatives: portant sur plus de 60 circonscriptions, le «contrat de mandature» conclu entre les deux partis prévoit un groupe parlementaire avec «vingt-cinq à trente députés» pour les écologistes en cas de victoire de la gauche, et «quinze» en cas de défaite.

Il rappelle que les élections législatives et les élections présidentielles sont «deux élections différentes» et ajoute au sujet de la seconde:

«Il vaut mieux faire un bon score, on va essayer de le faire le 22 avril. Il faut gagner, il faut battre Nicolas Sarkozy et donc, je le dis très tranquillement, faire gagner François Hollande le 6 mai. Il sera, je l'espère, le futur président de la République française.»

Newsletters

VGE, président du cool trente ans avant Obama

VGE, président du cool trente ans avant Obama

Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Tout au long de sa vie politique, l'ancien président de la République n'aura cessé de tenter de se construire une image d'homme moderne, en rupture avec les chefs d'État...

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Ensemble

Ensemble

Newsletters