France / Présidentielle 2012 live direct / Présidentielle

Nicolas Sarkozy: al-Qaradawi et les prédicateurs radicaux ne seront «pas les bienvenus sur le territoire de la République»

Temps de lecture : 2 min

Nicolas Sarkozy. REUTERS
Nicolas Sarkozy. REUTERS

LE PRÊCHEUR SUNNITE YOUSSEF AL-QARADAWI, un célèbre «télévangéliste» musulman de la chaîne Al Jazeera, ne sera pas autorisé à entrer sur le territoire français pour participer à une rencontre au Bourget, a annoncé ce lundi matin Nicolas Sarkozy.

«J'ai indiqué que ne seraient pas les bienvenus sur le territoire de la République un certain nombre de gens qui avaient été invités (...) et qui tiennent ou voulaient tenir des discours qui ne sont pas compatibles avec l'idéal républicain.»

Conséquence directe de l'affaire Merah, cette interdiction a été demandée samedi 24 mars par le FN et par Manuel Valls (PS). Ce dernier écrivant dans un communiqué que le cheikh était «connu pour ses fréquents propos antisémites». Un autre dignitaire religieux, l'Egyptien Mahmoud al-Masri, est également concerné par la controverse, sans qu'on sache pour le moment si les autorités étendront l'interdiction du territoire à ce dernier.

Al-Qaradawi et al-Masri étaient invités par l'Union des organisations islamiques de France (UOIF), à l'occassion de la vingt-neuvième rencontre annuelle des musulmans de France, qui se tiendra le 6 avril au Bourget.

Newsletters

Ensemble

Ensemble

Lentement mais sûrement pas

Lentement mais sûrement pas

De droite et utiles en temps de grève

De droite et utiles en temps de grève

Newsletters