Direct LiveFrance

Mohamed Merah était interdit de vol aux Etats-Unis, selon des médias américains

Slate.fr, mis à jour le 22.03.2012 à 19 h 39

Image de Mohamed Merah diffusée, mercredi 21 mars, au JT de France 2.

Image de Mohamed Merah diffusée, mercredi 21 mars, au JT de France 2.

MOHAMED MERAH, LE SUSPECT PRINCIPAL DES TUERIES DE MONTAUBAN ET TOULOUSE abattu jeudi 22 mars 2012 par le Raid, était sur la no fly list américaine (la liste des personnes interdites de vol à bord d’un avion au départ ou à destination des Etats-Unis), selon les sites de CNN et du Wall Street Journal, qui citent respectivement un fonctionnaire des services de renseignement américains et deux sources proches du dossier.

«Ce fonctionnaire a dit que Mohammed Merah était sur cette liste depuis un certain temps, notamment parce qu’il avait participé à un camp d’entraînement d’al-Qaida», explique l’article de CNN. «Des officiers antiterroristes du FBI, qui gère la liste d’interdiction de vol, avaient également accumulé des informations sur M. Merah avant les récentes fusillades en France, y compris sur la rencontre de 2010» entre le jeune homme et les forces américaines en Afghanistan, ajoute le Wall Street Journal.

Selon des statistiques fournies début février par l’agence Associated Press, la no fly list a doublé de taille l’an dernier pour atteindre 21.000 noms, en très grande majorité non-américains, en raison d’une intensification de la lutte pour la sécurité aérienne après l’attentat avorté d’al-Qaida à Noël 2009 sur un vol Amsterdam-Detroit de Northwest Airlines.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte