France

Mohammed Merah avait prévu de frapper encore mercredi, selon Sarkozy (Crif)

Temps de lecture : 2 min

LE TUEUR DE MONTAUBAN ET TOULOUSE ALLAIT ENCORE FRAPPER MERCREDI MATIN DANS LA VILLE ROSE. C'est ce qu'a affirmé à l'AFP la présidente du Crif dans la région Midi-Pyrénées, Nicole Yardeni, à l'issue d'un entretien avec Nicolas Sarkozy.

«Il avait déjà un plan pour tuer encore, [...] il était prévu pour lui de tuer ce matin», a-t-elle expliqué en sortant de la réunion entre le chef de l'Etat et les communautés religieuses, qui avait lieu à la caserne Pérignon, à côté de l'appartement où le suspect, Mohammed Merah, était retranché mercredi en milieu d'après-midi.

Le chef de l'Etat a lui quitté sans commentaire la caserne pour se rendre à Montauban pour la cérémonie en hommage aux trois militaires tués les 11 et 15 mars. Peu avant, le ministre de l'Intérieur Claude Guéant avait démenti l'annonce de l'arrestation du suspect, effectuée par plusieurs médias.

Newsletters

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Ensemble

Ensemble

Lentement mais sûrement pas

Lentement mais sûrement pas

Newsletters