PresidentielleDirect LiveFrance

Sarkozy appelle à «l'unité nationale», Hollande au «combat de toute la République» (VIDEOS)

Slate.fr, mis à jour le 21.03.2012 à 12 h 26

Nicolas Sarkozy, le 21 mars 2012, à l'Elysée (image BFM TV).

Nicolas Sarkozy, le 21 mars 2012, à l'Elysée (image BFM TV).

LES DEUX PRINCIPAUX CANDIDATS A L'ELECTION PRESIDENTIELLE, Nicolas Sarkozy et François Hollande, se sont tous les deux exprimés, mercredi 21 mars au matin, sur l’identification d’un suspect des tueries de Toulouse et Montauban, retranché dans un appartement dont le Raid fait le siège.

«Je tiens, au nom de la Nation, à féliciter les services de police pour la rapidité de l’enquête et à rendre hommage à la mobilisation exceptionnelle des forces de l’ordre. […] Le terrorisme ne parviendra pas à fracturer notre communauté nationale. Je le dis à la Nation toute entière: nous devons être rassemblés, nous ne devons céder ni à l’amalgame ni à la vengeance. Face à un tel événement, la France ne peut être grande que dans l’unité nationale», a déclaré le président-candidat depuis l’Elysée.

«J’exprime mon soulagement, qui est celui de tous les Français. Je salue le travail remarquable des forces de sécurité. […] La lutte contre le terrorisme doit être poursuivie sans relâche, sans faiblesse. Ce combat est le combat de toute la République, au-delà de tout ce qui peut nous séparer», a expliqué de son côté François Hollande depuis son QG parisien.

Les deux hommes seront présents mercredi après-midi à la cérémonie d’hommage aux trois parachutistes tués la semaine dernière, que présidera le chef de l’Etat. François Bayrou, Marine Le Pen, Eva Joly et Nicolas Dupont-Aignan seront également sur place.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte