PresidentielleDirect LiveFrance

Marine Le Pen veut «mener une guerre contre des groupes politico-religieux fondamentalistes qui tuent nos enfants» (VIDEOS)

Slate.fr, mis à jour le 21.03.2012 à 11 h 22

Plusieurs responsables politiques ont commenté, mercredi 21 mars au matin, l'encerclement de l'appartement où le principal suspect des tueries de Montauban et Toulouse, Mohammed Merah, est réfugié.

Sur France Info, François Bayrou s'est félicité «d'avoir un Etat qui protège les citoyens» et a estimé que les responsables politiques devaient réfléchir au «risque d'importer dans la société française des conflits, des affrontements et des guerres qui nous sont étrangers ou qui devraient nous être étrangers».

Marine Le Pen a elle estimé sur i>TELE que «le risque fondamentaliste avait été sous-estimé» en France et qu’il fallait «mener [une] guerre contre des groupes politico-religieux fondamentalistes qui tuent nos enfants chrétiens, nos jeunes hommes chrétiens, nos jeunes hommes musulmans et les enfants juifs, il y a deux jours».

L'ancien ministre de la Justice Robert Badinter a lui appelé sur Europe 1 à éviter le «grand risque» des «amalgames contre les musulmans»: «Dire [...] que la France est peuplée de terroristes et d'antisémites serait une absurdité.»

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte