Direct LiveFrance

Tuerie de Toulouse: les militaires néo-nazis mis hors de cause

Slate.fr, mis à jour le 20.03.2012 à 14 h 08

LES TROIS MILITAIRES FRANÇAIS RENVOYÉS DE LEUR RÉGIMENT EN 2008 POUR ACTIVITÉS NÉO-NAZIES, et qui étaient considérés comme suspects dans les tueries perpétrées à Toulouse et Montauban, ont été mis hors de cause selon l'agence Reuters, reprise par le site du Nouvel Observateur.

«Deux d'entre eux ont été entendus cette nuit par les enquêteurs et mis hors de cause», a déclaré la source à Reuters. «Le troisième avait été entendu la semaine dernière et déjà mis hors de cause après la fusillade qui a coûté la vie à trois parachutistes d'origine maghrébine.»

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte