Direct LiveFrance

Toulouse: une tuerie au caractère antisémite «aussi évident qu’abject» selon Hollande

Slate.fr, mis à jour le 19.03.2012 à 13 h 41

les enquêteurs devant le collège Ozar-Hatorah de Toulouse (AFP/Eric Cabanis).

les enquêteurs devant le collège Ozar-Hatorah de Toulouse (AFP/Eric Cabanis).

Marine Le Pen a elle souligné les similitudes entre le drame et les assassinats de militaires la semaine dernière dans la région.

LES RÉACTIONS POLITIQUES SE MULTIPLIENT APRÈS LA FUSILLADE DE TOULOUSE, qui a coûté la vie à au moins quatre personnes, dont trois enfants, selon le procureur de la République.

François Hollande a déclaré dans un communiqué avoir appris «avec horreur la tuerie qui a fait plusieurs victimes à l'école juive Ozar Hatora de Toulouse», dont «le caractère antisémite est aussi évident qu’abject», et annoncé qu'il se rendait sur place «pour [s'incliner] devant les victimes et pour manifester toute [son] émotion et toute [sa] solidarité à leurs familles et à la communauté juive de France».

Dans un communiqué, la première secrétaire du PS Martine Aubry a fait part «de [son] effroi face à l'abominable tuerie [...] qui bouleverse la France entière» et a exprimé son «soutien» et sa «solidarité».

Marine Le Pen a elle condamné «la fusillade criminelle qui a frappé une école privée juive» et a demandé «aux pouvoirs publics de tout mettre en oeuvre pour empêcher un nouveau drame», soulignant que «à ce stade des informations dont dispose le grand public, il semble que le mode opératoire soit le même que celui utilisé à Montauban à l'encontre de nos militaires».

Plus tôt dans la matinée, Nicolas Sarkozy avait annoncé au micro de la radio RFO qu'il avait décidé de se rendre immédiatement à Toulouse: 

«C'est une tragédie épouvantable [...] C'est l'ensemble de la République française qui est touchée par ce drame abominable.»

L'Elysée avait publié un communiqué précisant que le chef de l'Etat serait sur place à 11h30 et serait accompagné du ministre de l'Education Luc Chatel et du président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) Richard Prasquier.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte