PresidentiellePrésidentielle 2012 live directFrance

Jean-Marie Le Pen veut des «usines à couilles»

Slate.fr, mis à jour le 18.03.2012 à 12 h 13

Jean-Marie Le Pen a-t-il trouvé la solution miracle contre la désindustrialisation?  Revenant pour Le Parisien sur la campagne pour les 500 signatures de sa fille Marine, l’ancien président du FN a fait plaisir à ses intervieweurs, en balançant formules et petites phrases.

A propos des maires qui refusaient par «lâcheté» selon lui de donner leur signature pour Marine Le Pen, Le Pen père répond :

«La première usine qu’il faut faire en France, c’est une usine à couilles!»

A propos de Nicolas Sarkozy et François Hollande:

«Il sera battu. Par un candidat de remplacement, car le vrai candidat du PS, c’était Strauss-Kahn. Mais Hollande se révèle être un candidat très convenable. C’est un bon orateur. Il s’est pris un petit peu au jeu, et, bon… il fait des propositions de gauche».

A propos de Jean-Luc Mélenchon:

«C’est le cache-sexe du Parti communiste. Je l’appelle merluchon, un petit merlu, qui est le chef de l’équipe des requins qui suivent derrière».

A propos de la France:

«Je ressens des solidarités concentriques. Moi, je n’aime pas le monde entier, encore que je puisse être ému par un petit nègre qui pleure ou un petit Chinois qui meurt de faim.»

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte