France / Politique

2007 dans le rétro, épisode 64: La Sixième République de Ségolène Royal

Temps de lecture : 2 min

Ségolène Royal le 18 mars 2007. REUTERS/Jacky Naegelen
Ségolène Royal le 18 mars 2007. REUTERS/Jacky Naegelen

18 MARS 2007. SEGOLÈNE ROYAL EXPOSE SA SIXIÈME RÉPUBLIQUE devant 5.000 élus du Parti socialiste.

Terminé la «Nouvelle République», place à la «Sixième République», nom que Ségolène Royal donne à sa réforme institutionnelle, dans un élan pour rassembler son parti:

«Cette VIe République elle est prête et lorsque nous l'aurons réussi grâce au vote des Français dans un référendum populaire, alors oui ce sera notre VIe République et c'est à celle-là que je vous invite et c'est celle-ci que nous construirons ensemble.»

La candidate à la présidentielle poursuit en déclinant les quatre points forts de cette VIe République: «une démocratie parlementaire revivifiée», «une démocratie sociale», «une démocratie participative» et «une démocratie territoriale», qui annonce une «nouvelle étape de la décentralisation».

Newsletters

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Ensemble

Ensemble

Lentement mais sûrement pas

Lentement mais sûrement pas

Newsletters