France / Politique

2007 dans le rétro, épisode 63: Lionel Jospin «au service» de Ségolène Royal

Temps de lecture : 2 min

Lionel Jospin en meeting à Lens le 17 mars 2007. REUTERS/Charles Platiau
Lionel Jospin en meeting à Lens le 17 mars 2007. REUTERS/Charles Platiau

17 MARS 2007. LIONEL JOSPIN ENTRE EN CAMPAGNE «au service» de Ségolène Royal selon France 2.

C'est lors d'un meeting à Lens que Lionel Jospin, ancien Premier ministre et candidat déchu à la présidentielle de 2002, officialise son soutien à la candidate Ségolène Royal, qu'il avait refusé de soutenir à la primaire lorsque lui-même avait décidé de ne pas concourir.

Il admet ne pas «se sentir en accord» avec «la façon de faire» d'Eric Besson (qui vient de quitter le Parti socialiste et a annoncé qu'il ne voterait pas Ségolène Royal, qu'il fustige dans son livre Qui connaît Mme Royal?), dénonce la «supercherie Bayrou» et attaque les récentes propositions de Nicolas Sarkozy, en particulier la création d'un ministère de l'Identité nationale.

«C'est une aspiration presque totalitaire ou en tout cas despotique que de vouloir s'accaparer l'identité nationale dans un ministère.»

Pour Lionel Jospin, aucun doute:

«La solution, c'est le vote socialiste, c'est le vote Ségolène Royal.»

Pour l'élection présidentielle de 2012, les choses sont plus claires. Le 17 octobre 2011, Lionel Jospin a indiqué avoir voté pour François Hollande lors des deux tours de la primaire socialiste à laquelle participait Ségolène Royal. Il déclare à l'Express:

«Si François Hollande gagne l'élection présidentielle, le pays pourra aborder l'avenir avec davantage de confiance, la gauche retrouvera un chemin perdu et moi, je serai plus serein. Je me sentirais payé de mes peines.»

Newsletters

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Ensemble

Ensemble

Lentement mais sûrement pas

Lentement mais sûrement pas

Newsletters