PresidentiellePrésidentielle 2012 live directFrance

Le débat Hollande-Copé jugé «punchy» et «intense»

Slate.fr, mis à jour le 16.03.2012 à 11 h 20

François Hollande sur le plateau de Des paroles et des actes, jeudi 15 mars. REUTERS/Benoît Tessier.

François Hollande sur le plateau de Des paroles et des actes, jeudi 15 mars. REUTERS/Benoît Tessier.

CE JEUDI 15 MARS, François Hollande affrontait en duel le patron de l'UMP Jean-François Copé dans l'émission «Des paroles et des actes» sur France 2. Le débat a-t-il fait avancer le débat?

«Très ennuyeux» aux yeux de Nathalie Kosciusko-Morizet, Hollande a, selon L'Express, finalement brillé par son calme face à un Copé tenace. Les journalistes de l'hebdomadaire ont salué un débat «punchy», «le meilleur [...] de la série», au cours duquel la principale stratégie du président de l'UMP a consisté à reprocher au candidat socialiste l'imprécision de ses mesures et le «flou» de ses réponses.

Parmi les mesures annoncées, François Hollande a promis de réinstaurer un plafonnement de l'ensemble des impôts à 85% des revenus et de renégocier les conventions fiscales avec le Luxembourg, la Suisse et la Belgique.

C'est sur ses ambitions pour 2017 que Hollande s'est appliqué à tacler son contradicteur: «Vous n'allez pas être jugé sur cette émission, vous préparez 2017, vous avez le temps!», lui a-t-il lancé, avant de préciser qu'il n'était lui-même pas assuré d'être au second tour. Un «appel au vote utile» pour la rédaction du JDD, qui accorde au candidat socialiste la note de 5,2/10 et parle par ailleurs d'un «débat intense».

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte