PresidentiellePrésidentielle 2012 live directFrance

Affaires: le Sénat lève l'immunité de Jean-Noël Guérini et Robert Navarro

Slate.fr, mis à jour le 15.03.2012 à 17 h 07

Le Sénat, en 2010. REUTERS/Charles Platiau

Le Sénat, en 2010. REUTERS/Charles Platiau

LE BUREAU DU SÉNAT A LEVÉ L'IMMUNITÉ PARLEMENTAIRE de Jean-Noël Guérini (PS) et Robert Navarro (exclu en 2010 pour avoir soutenu Georges Frêche), deux sénateurs mis en cause dans des affaires judiciaires, ce jeudi 15 mars.

Mis en examen pour prise illégale d'intérêts, trafic d'influence et association de malfaiteurs dans l'affaire de marchés publics qui implique son frère Alexandre, Jean-Noël Guérini est toujours à la tête du conseil général des Bouches-du-Rhône, mais a dû quitter la direction de la fédération PS en juillet 2011.

Robert Navarro est mis en cause par le PS de l'Hérault, qui a porté plainte contre lui. L'affaire concerne des déplacements en avion payés par la fédération et des factures de pizzas et autres frais de bouche pour un montant de 40.000 euros.

Selon un communiqué de la présidence du Sénat, le Bureau «a tenu à rappeler qu’il n’est compétent pour examiner ni le fond des dossiers, ni l’exactitude des faits, ni la procédure suivie par le juge».

Le PS a depuis les élections de septembre 2011 la majorité absolue au Sénat. Les affaires Guérini et Navarro embarrassent le PS, qui grâce à cette décision coupe court aux attaques de ses adversaires sur les dérives de deux de ses responsables.

La première secrétaire Martine Aubry a salué «une bonne décision».

Slate.fr
Slate.fr (9124 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte