PresidentiellePrésidentielle 2012 live directFrance

Suppression des ZUS: Hollande veut amplifier l'effort sur les quartiers sensibles

Slate.fr, mis à jour le 15.03.2012 à 14 h 39

A une grosse demi-heure de trolleybus de la place des Terreaux... / fral-torqui via Flickr CC Licence By

A une grosse demi-heure de trolleybus de la place des Terreaux... / fral-torqui via Flickr CC Licence By

EN MEETING MERCREDI 14 MARS A MARSEILLE, François Hollande s'est saisi de la question des banlieues. Le candidat PS a annoncé qu'il souhaitait mettre un terme à l'appellation trop stigmatisante de «zones urbaines sensibles». «La République, elle ne connaît pas les zones, elle ne connaît que les territoires, que les citoyens, égaux en droits et en devoirs. Il n'y a qu'une seule France», a déclaré Hollande.

Rappelant que six millions de Français vivent dans les ZUS, Hollande a proposé de créer un réseau d'aide aux parents isolés pour favoriser l'apprentissage du français.

«L'apprentissage du français, de l'expression française, sera une priorité pour moi, en particulier dans les quartiers où vivent de nombreux enfants issus de l'immigration.»

Défendant son contrat de génération, Hollande a affirmé que les 150.000 emplois d'avenir de son programme seraient proposés «exclusivement dans les quartiers où il y a du chômage».

Le collectif AC le feu, qui s'est créé à Clichy-sous-Bois après les émeutes de 2005, entame par ailleurs un tour de France pour mettre en avant ses 23 propositions sur les banlieues. AC le feu avait installé en février 2012 son «ministère de la crise des banlieues» dans un hôtel particulier parisien. François Hollande avait rencontré les membres du collectif le 22 février.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte