PresidentiellePrésidentielle 2012 live directFrance

Hollande largement en tête chez les 18-22 ans

Slate.fr, mis à jour le 04.04.2012 à 11 h 29

François Hollande, sur le plateau de Parole de candidat sur TF1 en février 2012. REUTERS/Fred Dufour/Pool

François Hollande, sur le plateau de Parole de candidat sur TF1 en février 2012. REUTERS/Fred Dufour/Pool

SELON UN SONDAGE RÉALISÉ PAR IFOP et l’Association nationale des conseils d’enfants et de jeunes (Anacej) publié ce mercredi 14 mars par Le Figaro, François Hollande arrive en première position des intentions de vote chez les primo-votants à 31%, devant Marine Le Pen à 23% et Nicolas Sarkozy à 21%.

Une large avance pour le candidat socialiste, qui a fait de la jeunesse un des thèmes centraux de sa campagne. Ce score vient confirmer ses bonnes performances chez les jeunes. En novembre 2011, il était crédité de 38% d'intentions de vote sur la même tranche d'âge par un sondage Ifop, contre 20,5% pour le Président sortant et 19% pour Marine Le Pen.

Pour la candidate du Front national, le score bien supérieur aux 16% à 17% autour desquels elle tourne dans les intentions de vote de la population générale. Mikaël Garnier-Lavalley, délégué général de l'Anacej, analyse le résultat comme un «vote protestataire» chez des jeunes «que la campagne ne captive pas»:

«Si la répartition des intentions de vote chez les 18-22 ans est à peu près similaire à celle de l'ensemble des Français à gauche –avec François Hollande en tête–, on constate au contraire une répartition des votes à droite en faveur de Marine Le Pen.»

Ce succès du FN chez les jeunes n'est pas nouveau. En juin 2011, le Front national de la jeunesse (FNJ) revendiquait 10.000 adhérents quand le FN n’en comptait que 22.400. A titre de comparaison, les jeunes socialistes se disaient alors à plus de 6.000, et les jeunes de l’UMP à 25.000 (11.000 selon LeMonde.fr, 17.000 selon Le Figaro).

Le 4 avril 2011, un sondage Ipsos révélait déjà que 20% à 23% des 18-24 ans voteraient FN en 2012, tandis qu’en 2002, Jean-Marie Le Pen arrivait en tête chez les jeunes au premier tour de l’élection présidentielle. Nous écrivions dans un article consacré au sujet à l’été 2011:

«Tous les indicateurs sont au vert pour la nouvelle vague que veut incarner Marine Le Pen à travers sa jeunesse: un parti républicain, moderne, normalisé. Et les résultats de campagne de la nouvelle présidente du Front national sont éloquents.»

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte