France / Politique

2007 dans le rétro, épisode 60: Jean-Marie Le Pen a ses 500 signatures

Temps de lecture : 2 min

14 mars 2007. JEAN-MARIE LE PEN A DÉPOSÉ au Conseil constitutionnel à 17h30, les 500 parrainages requis pour pouvoir être candidat à la présidentielle.

La «dramatisation» aura porté ses fruits, selon France 2. A deux jours de la fin de la course aux signatures, sur les 46 candidats initialement déclarés, Jean-Marie Le Pen est le septième à officialiser sa candidature: «formalité nécessaire», selon lui:

«Maintenant, je vais pouvoir lancer ma campagne.»

Jean-Marie Le Pen, qui a eu du mal à réunir ses soutiens, parle d'une «opération délibérée de sabotage» à son encontre, d'un «complot» pour lui mettre des battons dans les roues. Un obstacle récurrent qui l'avait d'ailleurs empêché de se présenter en 1981, faute de parrainages.

Cinq ans après, le 13 mars 2012, sa fille Marine Le Pen affirme avoir son quota de parrainage. Elle avait lancé un appel aux «maires courageux» et demandé l'anonymat de ceux qui apportent leur soutien à un candidat à l'élection présidentielle, gage d'une plus grande équité entre le FN et les autres partis politiques selon elle.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Photo: Jean-Marie Le Pen devant le Conseil constitutionnel le 14 mars 2007. REUTERS/Charles Platiau

Newsletters

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

L'acteur avait deux amours: le cinéma et le sport. Fan de boxe, cofondateur du PSG, le comédien mort le 6 septembre 2021 à l'âge de 88 ans ne manquait presque jamais une édition de Roland-Garros. Dans les dernières années de sa vie, c'est l'un des...

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Les remous provoqués par ce «loup guerrier», qui a insulté un chercheur français sur Twitter, s'inscrivent dans un cadre plus large.

VGE, président du cool trente ans avant Obama

VGE, président du cool trente ans avant Obama

Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Tout au long de sa vie politique, l'ancien président de la République n'aura cessé de tenter de se construire une image d'homme moderne, en rupture avec les chefs d'État...

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio