France / Présidentielle 2012 live direct / Presidentielle

Combien de militants étaient à Villepinte pour le meeting de Sarkozy?

Temps de lecture : 2 min

Nicolas Sarkozy arrivant à Villepinte pour son meeting, le 11 mars 2012. Philippe Wojazer / Reuters
Nicolas Sarkozy arrivant à Villepinte pour son meeting, le 11 mars 2012. Philippe Wojazer / Reuters

Pas évident de chiffrer la manifestation de Villepinte dimanche 11 mars, où le candidat de l’UMP Nicolas Sarkozy tenait campagne. Les représentants de l’UMP ont donc décidé d’être audacieux. «70.000 personnes» a essayé Jean-François Copé, le premier à donner un nombre après une série d’intervenants qui se contentaient d’enchaîner les synonymes de «foule». Puis c'est au tour de la secrétaire nationale Salima Saa de tenter sa chance: «80.000 personnes», parie-t-elle.

Le site France TVInfo relève que sur Twitter, les deux comptes officiels du candidat se contredisaient:

«@NicolasSarkozy annonce son arrivée devant 80.000 personnes. Quand il repart, @ump salue la magnifique Marseillaise par 70.000 militants.»

A croire que 10.000 personnes ont discrètement fait défection pendant le discours.

A gauche, évidemment, on ne voyait pas la moitié de ces estimations-là. Invité de l'émission C Politique sur France 5, Jean-Luc Mélenchon, le candidat du Front de gauche, a ironisé sur le nombre de personnes présentes au meeting revendiquées par l'UMP, «dont le nombre augmente de 10.000 à chaque heure».

Puis vient le «factchecking». Le site de l'Office du tourisme de Seine-Saint-Denis vante une capacité de 30.000 personnes dans ce Parc des Expositions. Valerio Motta, responsable web du Parti socialiste, s'appuyant sur les chiffres du Comité de tourisme de Seine-Saint-Denis, assène:

«Villepinte, capacité maximum assise: 20.000 personnes

Slate.fr

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters