PresidentiellePrésidentielle 2012 live directFrance

Le plaidoyer d'Eva Joly pour un «fédéralisme européen»

Slate.fr, mis à jour le 10.03.2012 à 17 h 01

Noël Mamère inquiet pour les Verts, Rama Yade contre un soutien à Nicolas Sarkozy, Eva Joly et le fédéralisme européen… La revue de web présidentielle du jour.

1. Hollande ne veut pas de «fracture» dans la politique de défense

Selon le Figaro, qui cite un proche de François Hollande sans le nommer, le candidat socialiste souhaite donner, s’il est élu, des «inclinaisons» et une «tonalité» différente à la politique de défense de la France, mais «pas de fractures» avec l’action de Nicolas Sarkozy. S’il continue de promettre un retrait des forces françaises avant la fin de l’année 2012 en cas de victoire, il ne remettra pas en cause la réintégration de la France dans le commandement intégré de l'Otan de 2009 opérée par l’actuel Président.

2. Noël Mamère inquiet des mauvais sondages pour les Verts

Noël Mamère, co-président du conseil stratégique d'Eva Joly et député de Gironde, avoue ne pas être «optimiste» au vu des mauvais sondages pour la candidate d’Europe Ecologie-Les Verts dans un entretien au JDD:

«Nous risquons d'être condamnés à être plus des figurants que des acteurs dans un gouvernement de gauche avec le score que l'on nous prévoit. Je ne suis pas sûr que nous obtenions des portefeuilles qui correspondent au rôle que nous voulons jouer dans la société.»

3. Rama Yade s’oppose au soutien du Parti radical à Nicolas Sarkozy

Première vice-présidente du Parti radical de Jean-Louis Borloo, Rama Yade explique dans un entretien au Monde qu’elle ne votera pas la résolution de son parti, dont le congrès se tient samedi 10 mars à Paris, appelant à soutenir la candidature de Nicolas Sarkozy, et ne se rendra pas au meeting de Villepinte prévu dimanche. Jean-Louis Borloo, qui a affiché son soutien au chef de l’Etat, a lui aussi annoncé qu’il n’assisterait pas au grand meeting, alors que sa présence avait été dans un premier temps annoncée par l’UMP.

4. Jean-Luc Mélenchon séduit les lecteurs du Parisien

Le candidat du Front de gauche a rencontré les lecteurs du quotidien au siège du journal à Saint-Ouen, où il a insisté pour visiter l’imprimerie et voir les rotatives. La personnalité de Jean-Luc Mélenchon semble avoir séduit ses interlocuteurs, qu’ils soient plutôt d’accord ou pas avec ses idées.

5. Le plaidoyer d’Eva Joly pour plus de fédéralisme européen

Au cours d’un colloque organisé par EuropaNova, le Mouvement européen et Le Monde, Eva Joly a livré un véritable plaidoyer en faveur d’un «fédéralisme européen» qui ferait «pièce à la puissance des pays qui composent l'Union», avec notamment un renforcement des pouvoirs du président de la Commission européenne.

Photo: Eva Joly en juin 2011. REUTERS/Jean-Paul Pelissier

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte