PresidentiellePrésidentielle 2012 live directFrance

2007 dans le rétro, épisode 56: Ségolène Royal à la conquête des agriculteurs

Jean-Marie Pottier, mis à jour le 10.03.2012 à 15 h 10

SAMEDI 10 MARS 2007. ALORS QUE LA FRANCE ATTEND L'OFFICIALISATION, prévue pour le dimanche, de la non-candidature de Jacques Chirac, Ségolène Royal se livre à un des exercices favoris du président: la visite du Salon de l'agriculture et son petit-déjeuner corsé, steak de charolais et vin rouge. «Il a un bon contact avec les agriculteurs. Il aime ça. Moi aussi, d'ailleurs», lance-t-elle dans les travées de la porte de Versailles, qu'elle parcourt pendant trois heures, rencontrant notamment Jean-Michel Lemétayer (FNSEA) et Régis Hochart (Confédération paysanne).

Pour séduire cet électorat qui lui est a priori peu favorable, elle affirme qu'elle souhaite stopper les concessions faites à l'OMC «tant que les productions étrangères ne présenteront pas les mêmes garanties qu'en France». «Je n'accepte pas que d'autres pays puissent exporter leur viande en France alors que les contrôles sanitaires ne sont pas de même qualité», lance-t-elle en ciblant «l'Amérique du Sud». Elle réagit également à la proposition de Nicolas Sarkozy d'un ministère de l'Immigration et de l'Identité nationale en jugeant «assez ignoble de faire cet amalgame entre l'identité française et les travailleurs immigrés».

Photo: Ségolène Royal au Salon de l'agriculture, le 10 mars 2007. REUTERS/Philippe Wojazer.

Jean-Marie Pottier
Jean-Marie Pottier (943 articles)
Rédacteur en chef, responsable de la newsletter politique «Le Jour d'après». Auteur de «Indie Pop 1979-1997» et «Ground Zero. Une histoire musicale du 11-Septembre» (Le Mot et le Reste).
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte