France / Politique

2007 dans le rétro, épisode 56: Ségolène Royal à la conquête des agriculteurs

Temps de lecture : 2 min

SAMEDI 10 MARS 2007. ALORS QUE LA FRANCE ATTEND L'OFFICIALISATION, prévue pour le dimanche, de la non-candidature de Jacques Chirac, Ségolène Royal se livre à un des exercices favoris du président: la visite du Salon de l'agriculture et son petit-déjeuner corsé, steak de charolais et vin rouge. «Il a un bon contact avec les agriculteurs. Il aime ça. Moi aussi, d'ailleurs», lance-t-elle dans les travées de la porte de Versailles, qu'elle parcourt pendant trois heures, rencontrant notamment Jean-Michel Lemétayer (FNSEA) et Régis Hochart (Confédération paysanne).

Pour séduire cet électorat qui lui est a priori peu favorable, elle affirme qu'elle souhaite stopper les concessions faites à l'OMC «tant que les productions étrangères ne présenteront pas les mêmes garanties qu'en France». «Je n'accepte pas que d'autres pays puissent exporter leur viande en France alors que les contrôles sanitaires ne sont pas de même qualité», lance-t-elle en ciblant «l'Amérique du Sud». Elle réagit également à la proposition de Nicolas Sarkozy d'un ministère de l'Immigration et de l'Identité nationale en jugeant «assez ignoble de faire cet amalgame entre l'identité française et les travailleurs immigrés».

Photo: Ségolène Royal au Salon de l'agriculture, le 10 mars 2007. REUTERS/Philippe Wojazer.

Newsletters

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Les remous provoqués par ce «loup guerrier», qui a insulté un chercheur français sur Twitter, s'inscrivent dans un cadre plus large.

VGE, président du cool trente ans avant Obama

VGE, président du cool trente ans avant Obama

Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Tout au long de sa vie politique, l'ancien président de la République n'aura cessé de tenter de se construire une image d'homme moderne, en rupture avec les chefs d'État...

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Podcasts Grands Formats Séries
Newsletters