PresidentiellePrésidentielle 2012 live directFrance

Valérie Trierweiler surprise de se découvrir à la une de Paris Match

Slate.fr, mis à jour le 08.03.2012 à 14 h 42

Les candidats de gauche font un concours de féminisme, Valérie Trierweiler s'offusque d'être à la une de son journal tandis que le PS et le MRC s'accordent pour les législatives... La revue de web de la présidentielle.

1.La gauche cherche à convaincre les féministes

Les candidats de gauche ont défilé mercredi 7 mars à La Cigale, pour une soirée organisée par le collectif Féministes en mouvement à l’occasion de la Journée des droits des femmes. L’occasion pour chacun de faire des propositions sur ce thème, raconte l’Express.

Jean-Luc Mélenchon souhaite la réouverture des centres IVG fermés au cours des dernières années, tandis qu’Eva Joly veut créer un ministère de l’Egalité. Pas de mesure phare pour François Hollande, accueilli aux cris de «plus de DSK au PS», mais néanmoins acclamé lors de son départ. Prestation mitigée également pour Philippe Poutou dont les annonces sont restées plutôt floues. Marine Le Pen n’a pas été conviée à cause de ses propos sur l’IVG. Nicolas Sarkozy a refusé l’invitation et François Bayrou s’est fait représenter.

2.

Valérie Trierweiler surprise par son propre journal

La photo de Valérie Trierweiler s’affiche en une de Paris Match jeudi 8 mars, accompagnée d’une légende mettant en avant «l’atout charme de François Hollande». Une mauvaise surprise pour la compagne de François Hollande, qui affirme sur Twitter ne pas avoir été mise au courant de ce projet, alors même qu’elle travaille dans ce journal:

En réponse, un tweet a été publié sur le compte de Paris Match, justifiant ce manque de communication au nom de l'indépendance du journal:

Valérie Trierweiler semble reprocher à son magazine une couverture sexiste, en cette journée des droits des femmes:

3.Le PS accorde 9 circonscriptions au MRC

Un cadeau de départ? Jean-Pierre Chevènement s’est retiré de la course présidentielle et devrait se rallier à François Hollande le 13 mars, d’après RTL. Mais une retraite peut parfois avoir des allures de victoires: Après négociations, le PS et le Mouvement Républicain et Citoyen (MRC) sont parvenus à un accord pour les législatives. 9 circonscriptions seront réservées au MRC, «dont 4 à 6 gagnables» selon Libération qui rapporte l’information. 

4.Justice: Nadal monte au filet

«Jamais auparavant on n’a assisté à une telle instrumentalisation politique de la justice.» Dans une interview au Nouvel Observateur du 8 mars, Jean-Louis Louis Nadal, ancien procureur général près la Cour de cassation, dénonce «la souffrance sans précédent» dans laquelle se trouve la justice.

Pointant de nombreuses atteintes à l’indépendance des magistrats, et l’avènement d’une «justice à deux vitesses», il rappelle également son engagement à gauche. «Aujourd’hui, c’est François Hollande qui est le candidat et porte les couleurs de la gauche. Je souhaite qu’il gagne», conclut-il.

5.Jérôme Cahuzac, tout pour être ministre?

Le responsable du pôle budget, finance et fiscalité de François Hollande «ronge son frein depuis 10 ans pour devenir ministre», d’après Rue 89. Jérôme Cahuzac est dépeint comme un «rocardien» et un «obsédé de la vérité». L’actuel président de la Commission des finances serait surtout celui qui «dit tout haut ce que les socialistes pensent tout bas», comme lorsqu’il revient discrètement sur la proposition de François Hollande de créer 60.000 postes dans l’Education Nationale. Des qualités qui le placent en bonne position diriger Bercy en cas de victoire du PS.

Photo: La une de Paris Match, jeudi 8 mars 2012. Slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte