France / Présidentielle

Nicolas Sarkozy arrêtera la politique s'il est battu à cette présidentielle

Temps de lecture : 2 min

Interrogé sur RMC sur ce qu'il ferait en cas de défaite à la présidentielle de 2012, Nicolas Sarkozy a répondu ce jeudi 8 mars au matin qu'il abandonnerait la politique:

«Si je suis battu le 6 mai, j'arrête la politique.»

Ce n'est pas la première fois que Nicolas Sarkozy envisage sa propre défaite. Fin janvier, le président –qui n'était pas encore candidat– disait, d'après Le Monde:

«En cas d'échec, j'arrête la politique. Oui, c'est une certitude

Le quotidien rapportait alors que le président réfléchissait même déjà à la fin de sa carrière, qu'elle ait lieu dans quelques mois ou dans cinq ans: pas intéressé par une reprise de l'UMP, il pourrait se reconvertir dans le privé, lui qui au G20 de Cannes en novembre 2011 avait lancé que «dans le futur [il voudrait] gagner de l'argent]». Peut-être comme avocat, peut-être chez son ami Martin Bouygues, dans tous les cas il avait conclu:

«Je changerai de vie complètement, vous n'entendrez plus parler de moi!»

Photo: Nicolas Sarkozy aux Nations unies en septembre 2011. REUTERS/Shannon Stapleton

Newsletters

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Ensemble

Ensemble

Lentement mais sûrement pas

Lentement mais sûrement pas

Newsletters