PresidentiellePrésidentielle 2012 live directFrance

L'équipe de campagne de Nicolas Sarkozy en désordre de bataille

Slate.fr, mis à jour le 06.03.2012 à 14 h 37

Des tensions traversent l'équipe de campagne de Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen remet en cause le remboursement de l'IVG et Claude Guéant parle de «maillots de bain de style islamique»... La revue de web de la présidentielle.

1.L'équipe de Sarkozy sous tension

Le candidat de l’UMP stagne dans les sondages et ses lieutenants enchaînent les bourdes. La dernière en date est venue de Nathalie Kosciusko-Morizet. La porte-parole de Nicolas Sarkozy situait le prix du ticket de métro à 4 euros. Conséquence de ces erreurs, des tensions apparaissent au sein de l’équipe de Nicolas Sarkozy, rapporte l’Express.

Entre la garde rapprochée du président-candidat, composée entre autres de NKM, d’Emmanuelle Mignon ou de Guillaume Lambert, et le reste de la majorité, l’écart grandit, admet le député UMP membre de la Droite Populaire Lionnel Luca:

«Le groupe parlementaire est pour l'instant dans l'inertie. Il n'y a pas de consignes, pas d'orientations. Il faut que la machine soit lancée. Ce sera peut-être le cas après le 11 mars.»

2.Marine Le Pen: les vieux ou l'IVG

Invitée de l’émission Des paroles et des actes Parole de candidat lundi 5 mars au soir, Marine Le Pen s’est dite prête à remettre en cause le remboursement de l’IVG, en cas de «choix budgétaire». La candidate du Front national estime en effet que l’avortement est «un acte qui peut être évité, étant entendu quand même qu'il existe de nombreux moyens de contraception», et qu’il vaudrait mieux favoriser le remboursement des soins aux personnes âgées en cas de réduction des dépenses. Le coût d’une IVG varie de 190à 450 euros en moyenne, rapporte Libération.

3. Guéant et les «maillots de bain de style islamique»

Claude Guéant poursuit dans sa lancée. En visite lundi 5 mars dans une cité de Marseille, le ministre de l’Intérieur a défendu son bilan en matière de sécurité, ventant une baisse de la délinquance de «4,47% au cours des deux premiers mois de 2012».Un peu plus tard, à Avignon, il a surtout réitéré ses propos associant le vote des étrangers aux élections municipales et les cantines halal. Avec une petite nouveauté rapportée par le Monde, il a ajouté cette fois-ci les «maillots de bain de style islamique» dans sa liste:

«Nous ne voulons pas qu'ils (les conseils municipaux) rendent obligatoire la viande halal dans les menus des cantines scolaires, qu'ils règlementent les heures de fréquentation des piscines entre les femmes et les hommes, ou qu'ils acceptent le port de maillots de bain de style islamique.»

4.Le «Che» roulera pour Hollande

D’après RTL, Jean-Pierre Chevènement va se rallier à François Hollande. Le sénateur du Territoire de Belfort devrait l’annoncer officiellement le 13 mars prochain sur TF1. Un soutien qui n’est pas surprenant de la part du président d'honneur du Mouvement Républicain et Citoyen (MRC), qui s’était retiré de la course présidentielle le 1er février. Il avait alors fait savoir qu’il jugeait François Hollande «de gauche, authentique et sincère». 

5.Impôts: Poutou taxe plus que Mélenchon

Alors que la proposition de François Hollande d’imposer à 75% les revenus de plus d’un million d’euro a fait grand bruit, c’était au tour de Philippe Poutou de préciser ses intentions en la matière mardi 6 mars au matin sur BFMTV, repris par FranceTVInfo. Le candidat du NPA souhaite créer un impôt sur le revenu à un taux de 100% dès 250.000 euros de revenu. Il est, avec Jean-Luc Mélenchon, le seul candidat à proposer un prélèvement à 100%, mais le leader du Front de Gauche place le seuil  à 360.000 euros.

Photo: Nathalie Kosciusko-Morizet à la Gare du Nord, 23 février. REUTERS/Philippe Wojazer

 

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte