France / Politique

Immigration, viande halal, communautarisme: Sarkozy «muscle» son discours

Temps de lecture : 2 min

NICOLAS SARKOZY «MUSCLE» SON DISCOURS. Immigration, communautarisme, viande halal, droit de vote des étrangers, identité nationale... Nicolas Sarkozy était en meeting à Bordeaux samedi 3 mars. Dans un discours «musclé» selon Le Parisien, centré sur sa définition de la République, le président-candidat a développé des thématiques déjà abordées par son ministre de l'Intérieur Claude Guéant.

«L'immigration est un atout, une richesse mais pourquoi ne pas avouer qu'elle peut être aussi un problème.»

«Nous devons réduire le nombre d'immigrés sur notre territoire.»

La veille, Claude Guéant avait affirmé:

«Chacun comprend que si on reçoit moins d'immigrés, les choses se passeront mieux.»

Nicolas Sarkozy s'est également saisi de la question de la viande halal, remise dans le débat par Claude Guéant la veille, après avoir été soulevée en février par Marine Le Pen, la candidate du Front national:

«Reconnaissons à chacun le droit de savoir ce qu'il mange, halal ou non. Je souhaite donc l'étiquetage des viandes en fonction de la méthode d'abattage.»

Nicolas Sarkozy a fustigé une République qui s'ouvrirait au vote communautaire:

«Donner le droit de vote aux étrangers, séparer le droit de vote de la citoyenneté, de la nationalité, c'est porter atteinte à la République. C'est ouvrir la voie au vote communautaire. C'est mettre les maires sous la menace du chantage communautaire.»

Le candidat de l'UMP a également consacré une partie de son discours à la justice, proposant notamment d'élargir «la définition de la récidive», «d'instaurer le droit d'appel de la victime pour les décisions des cours d’assises, la détention provisoire et l’exécution des peines» et de généraliser les jurys populaires à tous les tribunaux correctionnels ainsi qu'à «la mise en détention provisoire et à l’application des peines». Des propositions saluées dans la soirée par l'Institut pour la justice dans un communiqué qui se «réjouit des annonces considérables de Nicolas Sarkozy».

Photo: Nicolas Sarkozy, le 3 mars 2012 à Bordeaux. REUTERS/Caroline Blumberg/Pool

Newsletters

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

L'acteur avait deux amours: le cinéma et le sport. Fan de boxe, cofondateur du PSG, le comédien mort le 6 septembre 2021 à l'âge de 88 ans ne manquait presque jamais une édition de Roland-Garros. Dans les dernières années de sa vie, c'est l'un des...

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Les remous provoqués par ce «loup guerrier», qui a insulté un chercheur français sur Twitter, s'inscrivent dans un cadre plus large.

VGE, président du cool trente ans avant Obama

VGE, président du cool trente ans avant Obama

Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Tout au long de sa vie politique, l'ancien président de la République n'aura cessé de tenter de se construire une image d'homme moderne, en rupture avec les chefs d'État...

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio