PresidentiellePrésidentielle 2012 live directFrance

Guéant «lit un prompteur écrit par Marine Le Pen»

Slate.fr, mis à jour le 03.03.2012 à 18 h 59

Les politiques réagissent aux propos de Claude Guéant... Sarkozy devant Hollande (en nombre d'heures passée à la télé)... Le PS veut abroger la réforme territoriale... La campagne de l'ombre de François Hollande: la revue de web de la présidentielle.

1. Guéant «lit un prompteur écrit par Marine Le Pen»

Les déclarations de Claude Guéant, vendredi soir, provoquent de nombreuses réactions ce 3 mars. Le ministre de l'Intérieur, en meeting de soutien à Nicolas Sarkozy à Velaine-en-Haye, a lié droit de vote des étrangers et halal, mais aussi déclaré:

«Chacun comprend que si on reçoit moins d'immigrés, les choses se passeront mieux (…) Il y a 5,8% d'étrangers en France alors que 13% des condamnations concernent les étrangers: il y a du bon sens à remettre dans la gestion des affaires publiques.»

Pour Olivier Besancenot, interviewé par RTL, «Claude Guéant est en train de lire un prompteur écrit par Marine Le Pen».


"RTL 2012" accueille Olivier Besancenot par rtl-fr

Manuel Valls, sur Europe1, a lui dénoncé des «propos nauséabonds mais qui sont à l'image de la campagne de Nicolas Sarkozy».

2. Qui parle le plus à la télé?

L'Express a comptabilisé le temps de parole des candidats à la télévision depuis le 1er janvier. Résultat: Nicolas Sarkozy arrive en tête avec 164 heures, suivi de François Hollande (142 heures). On assiste ensuite à un décrochage, puisque la troisième est Marine Le Pen, avec 48,5 heures suivie de François Bayrou (45 heures) et Jean-Luc Mélenchon (27,5 heures). C'est Philippe Poutou qui ferme la marche avec 4 heures recensées.

L'infographie réalisée à partir du comptage du CSA permet également de voir quel est le temps consacré par chaque chaîne aux candidats.

3. Le PS veut abroger la réforme territoriale

Jean-Pierre Bel, le président socialiste du Sénat, est interviewé par Le Monde.

«Il faut être clair, nous l'avons toujours dit: la réforme qui a instauré les conseillers territoriaux sera abrogée. (…) Il faut renforcer le pouvoir des régions, en leur donnant des compétences étendues en matière de développement économique, d'innovation et de formation.»

4. Hollande hors caméra

François Hollande est en campagne, et pas seulement devant les caméras. Nicolas Barotte, journaliste qui suit le PS pour Le Figaro, raconte «sa campagne de l'ombre», toutes ces rencontres du candidat socialiste loin des médias.

«Hollande envoie aussi des micromessages à des publics précis. Parfois, la liste des rendez-vous donne le tournis. Le 21 février: représentants de la Licra, Fédération nationale des chasseurs, Association des paralysés de France, Confédération syndicale internationale.»

Le but: cibler les différents électorats. Et ne pas faire comme Ségolène Royal en 2007: «Le candidat est très scrupuleux et surveille tout. En 2007, le courrier sans réponse s'était accumulé au QG de campagne de Ségolène Royal», conclut le journaliste.

Photo: Olivier Besancenot en 2010. REUTERS/Jean-Paul Pelissier

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte