France / Présidentielle

2007 dans le rétro, épisode 48: Au plus haut dans les sondages, François Bayrou se prend à rêver

Temps de lecture : 2 min

2 MARS 2007. LA PERCÉE DE FRANÇOIS BAYROU dans les sondages se confirme. Le candidat UDF pointe désormais à 19% dans les sondages, contre dix points de moins au 1er janvier. Conséquence: les interrogations sur cette ascension spectaculaire se multiplient. Qui sont les partisans du Béarnais? Tout le monde ou presque: le centriste attirerait ainsi les cadres supérieurs et les professions libérales, les professeurs, les déçus de la gauche et même les bobos.

Du coup le candidat orange se prend à rêver. Il créera un «grand parti démocrate» et formera un «gouvernement d’union nationale» en cas de victoire à l’Elysée, annonce-t-il. Mais quelques jours plus tard, François Bayrou atteindra son pic d’intention de votes, à 23% tout de même, avant de redescendre aux alentours des 18%.

Cinq ans plus tard le parti démocrate, rebaptisé MoDem, a bien été formé, mais son leader plafonne à 13% dans les sondages.

Photo: François Bayrou lors d'un meeting, 2 mars. Capture d'écran INA.

Newsletters

Bonus Malthus

Bonus Malthus

1 bougie

1 bougie

Ségolène Royal, ambassadrice des pôles

Ségolène Royal, ambassadrice des pôles

Newsletters