PresidentiellePrésidentielle 2012 live directFrance

2007 dans le rétro, épisode 45: Ségolène Royal en visite à Clichy-sous-Bois

Slate.fr, mis à jour le 04.04.2012 à 11 h 32

Ségolène Royal à Clichy-sous-Bois le 27 février 2007, REUTERS/Benoit Tessier

Ségolène Royal à Clichy-sous-Bois le 27 février 2007, REUTERS/Benoit Tessier

27 février 2007. CE JOUR-LÀ, SÉGOLENE ROYAL se rend à Clichy-sous-Bois en Seine-Saint-Denis pour envoyer un message aux quartiers populaires qui «ne doivent plus être considérés comme un problème mais comme une partie de la solution au problème qu’a la France».

Après une rencontre avec les associations, et notamment ACLe feu, elle dépose une gerbe de fleurs pour rendre hommage à Zyed et Bouna, les deux adolescents dont la mort avait déclenché les émeutes de novembre 2005. Cette visite, qui se passe sans encombre, est aussi une manière de marquer la différence avec Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur dont les déplacements en banlieue sont parfois mouvementés. Son équipe de campagne prépare d’ailleurs avec attention le premier déplacement du candidat Sarkozy en banlieue, le public gardant en mémoire son passage à Argenteuil, en octobre 2005, durant lequel il avait notamment promis aux habitants de les «débarrasser de la racaille».

Eric Raoult, député UMP de Seine-Saint-Denis, ironise de son côté sur le déplacement de Ségolène Royal: «Il ne faudrait pas que Clichy devienne la nouvelle roche de Solutré. Déposer des gerbes c'est bien, agir concrètement pour les quartiers comme le fait Borloo, c'est mieux.»

Le même jour, Olivier Besancenot se rend également dans la ville de banlieue parisienne lors d’une visite moins médiatisée que celle de la candidate socialiste pour signer le contrat social et citoyen de l’association ACLefeu.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte