Politique

Guaino à un élu de l'Essonne: «Si je vous traite de sale con, ça va vous plaire?»

Temps de lecture : 2 min

La plume de Nicolas Sarkozy, Henri Guaino, s'en est pris avec virulence au président du Conseil général de l'Essonne, Jérôme Guedj, lors de La Voix est libre, une émission de France 3 Île-de-France. Alors que ce dernier évoquait le débat «délétère» et «indigne» sur l'identité nationale, le conseiller élyséen a lui même qualifié son interlocuteur d'«indigne», avant de lui lancer:

«Si je vous traite de sale con, ça va vous plaire?»

Avant, un peu plus tard, d'exploser suite à une nouvelle prise de bec avec son contradicteur:

«Mais c'est insupportable à la fin! Je peux parler, oui? Taisez-vous, vous avez assez parlé.»

Réaction de Jérôme Guedj:

«Il faut prendre quelques jours de repos, on va essayer de vous mettre en vacances dans quelques semaines.»

Libération explique que «les deux hommes avaient été conviés parce qu'ils avaient été tous deux membres du conseil d'administration de la Fondation Marc Bloch, centre de réflexion sur les valeurs républicaines, et [que] l'animateur Jean-Jacques Cros avait espéré un dialogue entre "républicains des deux rives"».

Article actualisé le samedi 25 février à 19h55: dans un premier temps, nous avions écrit dans le titre «traite de sale con» alors que Henri Guaino avait employé une forme conditionnelle.

Newsletters

Alliance

Alliance

Préoccupations électorales

Préoccupations électorales

Ce que nous disent les sondages à six mois de la présidentielle

Ce que nous disent les sondages à six mois de la présidentielle

Les enquêtes électorales inquiètent les uns, réjouissent les autres et énervent certains observateurs. Elles donnent juste la température du moment.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio