PresidentiellePrésidentielle 2012 live directFrance

Sarkozy en terrain conquis au Salon de l'Agriculture?

Slate.fr, mis à jour le 25.02.2012 à 16 h 48

Nicolas Sarkozy au Salon de l'Agriculture, le 25 février 2012. REUTERS/Eric Feferberg/Pool.

Nicolas Sarkozy au Salon de l'Agriculture, le 25 février 2012. REUTERS/Eric Feferberg/Pool.

Et les difficultés d'Hervé Morin au Nouveau Centre, des sondeurs face au vote FN, d'Eva Joly face aux médias et des petits candidats... La revue de web de la présidentielle.

1. Salon de l’agriculture: Sarkozy en terrain conquis?

Flanqué d’un récent rallié, Frédéric Nihous, Nicolas Sarkozy a inauguré très tôt, samedi matin, le 49e Salon de l’agriculture, où il est resté quatre heures. Une balade sur un terrain qui lui est plutôt favorable si l’on en croit un sondage Ifop pour Fiducial et le JDD: 40% des agriculteurs voteraient pour lui, ses trois poursuivants, François Hollande, Marine Le Pen et François Bayrou, étant donnés autour de 15%.

2. Hervé Morin peine à convaincre ses militants

Dur samedi pour Hervé Morin. Retiré au profit de Nicolas Sarkozy, le président du Nouveau centre tenait congrès, samedi, à Nogent-sur-Marne. L’ancien ministre de la Défense, qui n’a jamais réussi à fédérer son camp autour de sa candidature, a essuyé, selon le JDD, les huées et les demandes de démission de plusieurs militants. Il s’en est également pris à certains cadres du mouvement, leur reprochant une «campagne de dénigrement».

3. Le vote FN reste un casse-tête pour les sondeurs

«Je ne suis pas assez redressée»: c’est, selon Le Monde, ce qu’affirmait Marine Le Pen mi-janvier en se plaignant de son traitement par les sondeurs. Le quotidien consacre une enquête à l’estimation du vote FN et explique notamment que les chiffres bruts (non corrigés) de sondés qui disent qu’ils voteront pour sa candidate sont deux fois plus hauts qu’en 2007. Le quotidien pointe également l’existence «autour de Mme Le Pen d’une vraie culture des sondages».

4. L’avis des «commentateurs» sur Eva Joly

Eva Joly est-elle persécutée par les grands commentateurs des médias? Le Monde leur a posé la question. Le seul en sa faveur est Jean-François Kahn, qui reproche aux médias de «l’assassiner […] au nom des sondages». Alain Duhamel estime que les journalistes ont été plus durs avec Jean-Luc Mélenchon, Hervé Morin ou Nicolas Sarkozy. Nicolas Demorand s’interroge lui sur le degré de préparation de la candidate.

5. Les tout petits candidats en «speed dating» à Paris

L’Express a assisté à une séance de «speed dating» politique de neuf «tout petits» candidats à la présidentielle, vendredi à Paris. Les candidats de la «démocratie réelle», du vote blanc, du fédéralisme européen, de la jeunesse ou des «huit écologies» avaient huit minutes chacun pour présenter les grandes lignes de leur programme et tenter, ainsi, éventuellement, de trouver «un candidat du rassemblement pour ces micro-partis».

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte