France / Politique

Sarkozy a des «anormaux» de Sciences Po dans son entourage

Temps de lecture : 2 min

«J'AIME BIEN CES JEUNES, ils sont normaux, ce n'est pas comme ceux de Sciences Po.» C’est ce qu’a déclaré Nicolas Sarkozy, jeudi 23 février, en visitant un centre de formation des apprentis à Tourcoing (Nord): une manière, selon Le Figaro, de jouer «une nouvelle fois le "peuple" contre les élites». Et ce alors que, comme c’est souvent le cas pour un chef d’Etat et de gouvernement en France, son entourage compte un grand nombre de diplômés de Sciences Po, comme l’atteste l’annuaire des anciens.

Son équipe de campagne? Emmanuelle Mignon, chargée du projet: Sciences Po 1992. Guillaume Lambert, chef de cabinet: Sciences Po 1993. Henri Guaino, chargé des discours: Sciences Po 1978. De ceux que l’AFP a qualifié de «quatuor de choc» de la campagne, seul le politologue Patrick Buisson n’est pas issu des rangs de la rue Saint-Guillaume.

Un quart des membres du gouvernement (huit sur trente-trois) en sont également diplômés: Claude Guéant (1966), Gérard Longuet (1966), Alain Juppé (1968), Frédéric Mitterrand (1968), Michel Mercier (1971), Pierre Lellouche (1973), Eric Besson (1981) et Laurent Wauquiez (1998).

Enfin, on retrouve de nombreux diplômés de Sciences Po parmi son entourage à l’Elysée. Alain Minc, visiteur du soir: Sciences Po 1971. Jean-David Levitte, conseiller diplomatique: Sciences Po 1970. Olivier Biancarelli, conseiller: Sciences Po 1996. Guillaume Larrivé, conseiller aux affaires juridiques (et candidat aux législatives dans l’Yonne): Sciences Po 1996. Jean Castex, secrétaire général adjoint de l’Elysée (également candidat aux législatives dans les Pyrénées-Orientales): Sciences Po 1981.

Sans oublier Xavier Musca, le secrétaire général de l’Elysée, diplômé en 1981. Il a fait la connaissance de Nicolas Sarkozy à Sciences Po, où le président de la République était comme lui étudiant. «Quand Nicolas Sarkozy sortait non diplômé, plus intéressé par la politique que par les études, Xavier Musca poursuivait son ascension républicaine», écrivait récemment Le Monde, qui lui consacrait un portrait. D'ailleurs, le CV officiel du président de la République, qui mentionne plusieurs diplômes obtenus par le chef de l'Etat, précise également son passage par l'«Institut d'Études Politiques de Paris (1979-1981)».

J.-M. P.

Photo: Jean-David Levitte, Claude Guéant et Xavier Musca à l'Elysée, le 14 septembre 2009. REUTERS/Philippe Wojazer.

Retrouvez ceux qui feront 2012 sur Wikipol.

Newsletters

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

L'acteur avait deux amours: le cinéma et le sport. Fan de boxe, cofondateur du PSG, le comédien mort le 6 septembre 2021 à l'âge de 88 ans ne manquait presque jamais une édition de Roland-Garros. Dans les dernières années de sa vie, c'est l'un des...

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Les remous provoqués par ce «loup guerrier», qui a insulté un chercheur français sur Twitter, s'inscrivent dans un cadre plus large.

VGE, président du cool trente ans avant Obama

VGE, président du cool trente ans avant Obama

Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Tout au long de sa vie politique, l'ancien président de la République n'aura cessé de tenter de se construire une image d'homme moderne, en rupture avec les chefs d'État...

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio