PresidentielleElection sur canapéFrance

Direct : Marine Le Pen VS Jean-Luc Mélenchon

Titiou Lecoq, mis à jour le 24.02.2012 à 5 h 39

Suicide d'une pigiste live-bloguant...

Le débat Le Pen Mélenchon sur BFM, le 14 février 2011. BFMTV

Le débat Le Pen Mélenchon sur BFM, le 14 février 2011. BFMTV

 

Pour donner un peu de fraîcheur à ce live laborieux cliquez sur cette phrase.

23h08 David Pujadas jette l'éponge dans une ambiance de malaise général. Je vais faire pareil. Avec le même sentiment de malaise.

23h03 Bon... Marine Le Pen refuse toujours de répondre à Jean-Luc Mélenchon (sauf s'il présente ses excuses). Pujadas rame comme jamais. Et le mec de France 2 qui a organisé ce débat devrait commencer à envisager une reconversion professionnelle.  

23h01 Mélenchon parle d'avortement, Le Pen range ses papiers et sort un journal. Clairement un hommage à Vincent Delerm face à Stéphane Guillon. 

23h00 Marine Le Pen a "autre chose à faire que de débattre avec un leurre". (Parce que Jean-Luc Mélenchon appellera à voter François Hollande de toute façon selon elle.)  

22h57 S'ils continuent comme ça, soit ma télé va imploser, soit ma carte électorale va se suicider par combustion spontanée.

22h55 Combien de papiers demain sur l'internet français avec "infâme" dans le titre ? (Oui, Mélenchon vient de traiter le FN de parti infâme, et Jean-Marie Le Pen de "infâme président".)

22h53 David Pujadas s'en sortira jamais. Aucun présentateur télé n'est préparé pour ça. 

22h50 Entre Marine Le Pen qui se victimise et Jean-Luc Mélenchon qui arbore un sourire satisfait en entendant les insultes qu'il a proférées contre le FN, ce débat est encore pire que ce que j'avais prévu.

22h49 "ce débat n'a pas de sens parce que je suis dans le trio de tête pour les élections." Cf "ma démagogie elle marche mieux que la tienne". 

22h46 OMG... Marine Le Pen vient de faire la même réflexion que moi sur les gants de boxe. Je traverserai donc demain la place de la République nue, enduite de goudron et de plumes. RIP Titiou Lecoq

22h45 Arrivée de Jean-Luc Mélenchon. David Pujadas n'a pas fait l'erreur de poser des gants de boxe sur la table...

22h28 Je parierai pas des masses sur les audiences de cette émission... 

22h25 Petit lolfail de France 2, la caméra qui montre Jean-Luc Mélenchon en coulisse pile au moment où Marine Le Pen parle de "méchant". 

22h21 La blague de l'internet qui se coupe et où tu perds tout ce que t'avais fait = mes dernières trente minutes. Je sirotais tranquillement du vin, je vais passer à la rasade de destop pur.

21h51 AH! Guaino rentre enfin en piste. Mais je crois que j'attends trop de lui. Il est trop poli, il risque de la laisser partir sur ses rails habituels. D'ailleurs, David Pujadas est obligée de la couper.

21h48 Donc aucune réponse précise de Marine Le Pen. Elle va organiser la réindustrialisation de la France, mettre au fin au dumping social mais sans jamais expliquer exactement comment. Et pour botter en touche, elle tape sur Nicolas Sarkozy. On va bientôt pouvoir instituer le Point Sarkozy.

21h33 Je ne sais pas comment résumer ce qui se passe... Le spécialiste en économie de BFM lui pose des questions très précises sur les conséquences de son programme économique et Marine Le Pen répond systématiquement sur autre chose. Pas à côté hein - complètement autre chose pour essayer de revenir sur son discours habituel. Là où elle reste forte c'est qu'elle le fait comme si elle n'était pas du tout en train de se faire étendre sur son programme économique.   

21h24 Y'a au moins un truc qu'on ne retirera pas à Marine Le Pen : quand elle parle de chiffres (et qu'il est tard, et qu'on est fatigué) elle est aussi chiante que n'importe quel autre politique. Doit y avoir une équation de communicant qui m'échappe, chiant = crédible. 

21h21 Donc Marine vient d'annoncer qu'elle allait détruire Jean-Luc Mélenchon. En vrai pas tout à fait mais j'essaie de me donner à moi-même des frissons télévisuels. En fait, elle a dit que si on reprochait à son père sa violence, on ne devrait pas donner la parole à Mélenchon l'insulteur. 

21h04 En dénonçant les militants communistes qui tenteraient de l'empêcher de tenir ses meetings, Marine Le Pen : 

1°) se contente-t-elle de défendre la démocratie contre les affreux extrémistes ? 

2°) prépare-t-elle l'affrontement avec Jean-Luc Mélenchon ? 

21h "J'ai fait 7 ou 8 meetings dans toutes les villes de France". Soit elle a fait 7 meetings par ville (et là, je dis chapeau) soit la France est devenue un pays qui ne compte au total que 7 villes... 

20h49 Je veux pas dire mais derrière David Pujadas, dans le public, s'est caché un ado qui a un peu une gueule à débarquer un jour au lycée armé jusqu'aux dents parce que la dame de la cantine ne lui aurait pas servi assez de frites la veille. Sauras-tu le retrouver ? 

 

Je dois live-bloguer un débat qui n'aura peut-être pas lieu. C'est du live-bloguing virtuel donc. En effet, Marine Le Pen a annoncé son refus de débattre avec Jean-Luc Mélenchon, elle veut de l'UMPS ou rien. Enfin… officiellement elle en a un peu marre de se faire insulter par Mélenchon. Mais France 2 refuse de changer son interlocuteur. 

(En même temps, ça m'en touche une sans vraiment faire bouger l'autre parce que j'attends surtout le face-à-face Henri Guaino / Marine Le Pen.) 

En attendant de savoir si Jean-Luc Mélenchon va parler seul pendant 20 interminables minutes (OUI, il aurait dit que si Marine Le Pen quitte le plateau à son arrivée à lui, il était capable de tenir l'antenne 20 minutes, voire même 3 ou 4h - quelle soirée de petite folichonne je me prépare-là.)

Donc faisons un rapide rappel des épisodes précédents du grand concours de "regarde comme ma démagogie elle est plus belle et grosse que la tienne". (Tu es mélenchoniste et ton petit coeur saigne quand tu lis cette infamie ? Sache que tu n'es pas du tout obligé de m'en faire part dans les commentaires.) 

Marine Le Pen avait dit (l'année dernière chez Bourdin) "Vous êtes un peu la Yvette Horner de la politique, vous avez 30 ans de retard sur tout". A quoi, Jean-Luc avait répondu : "vos trucs de diversion madame ça ne marche pas avec moi, je ne suis pas un petit garçon. "

Puis, à l'approche de l'élection, Jean-Luc en a rajouté. Lors d'un meeting il a carrément chargé la barque : «Cette Madame Le Pen, qui n'a aucune espèce d'imagination, passe son temps à faire des emprunts forcés pour dire : je parle comme Mélenchon. "Voyez mes ailes, je suis un oiseau". Et de temps à autres, je suis xénophobe, "voyez mes pattes, je suis un rat". Cela nous fait une chauve-souris»

chauve-souris Le Pen

Marine Le Pen vue par Jean-Luc Mélenchon (elle vole haut cette campagne quand même...) 

(Au passage, je vous rappelle que j'avais déjà étudié le goût immodéré de M.Mélenchon pour les comparaisons animalières.)

Il l'avait également traitée de "semi-démente". Marine avait haussé les épaules et l'avait littéralement assassiné en répondant que Jean-Luc était "un grand comédien mais hors caméra c'est un homme charmant, affable, presque un petit garçon".

 

Titiou Lecoq
Titiou Lecoq (196 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte