PresidentiellePrésidentielle 2012 live directFrance

François Hollande «ment du matin au soir»

Slate.fr, mis à jour le 17.02.2012 à 11 h 57

Carla Bruni affiche son soutien à Nicolas Sarkozy. François Hollande est accusé de mensonge et répond aux attaques dans une interview à Marianne... C'est la revue de web présidentielle.

1.Nicolas Sarkozy: «Il a tout fait bien», selon Carla Bruni

Un temps en retrait, la première Dame de France s’engage aux côtés de son mari. Livrant ses impressions au Parisien et à 20Minutes sur le début de campagne de Nicolas Sarkozy, Carla Bruni se dit «contente qu’il se soit déclaré». Pas question de remettre en cause un seul aspect de la stratégie de son mari. Interrogée sur la prestation télévisuelle du candidat UMP mercredi soir sur TF1, elle se contente ainsi de déclarer: «Au début il était un peu tendu et, après, il s’est détendu.» Autre analyse, sur le bilan du quinquennat:

«Je crois qu'il a tout fait bien. Je trouve généralement que ses idées sont fabuleuses. Elles sont très fortes.»

2.François Hollande «ment du matin au soir»

Est-ce la nouvelle stratégie de l’UMP? En moins de vingt-quatre heures, le président de la République et son Premier ministre ont accusé François Hollande de mensonge. Jeudi, Nicolas Sarkozy tenait son premier meeting à Annecy, l’occasion de dénoncer un candidat socialiste qui «ment du matin au soir». Ce dernier a répliqué le soir-même en fustigeant «la falsification, la caricature, la manipulation», utilisées par le candidat UMP. Invité de RTL vendredi matin, François Fillon a de son côté déploré les propos tenus la veille par François Hollande, qui «explique que nous avons fait 70 milliards de cadeaux aux plus riches». Selon lui «le mensonge ne peut pas servir de fondement à une campagne électorale responsable».

3.La bataille des interviews: Hollande dans Marianne

La mode est à l’interview exclusive. Un bon moyen de faire passer ses idées tout en s’assurant un «teasing» avant la publication du magazine. Après Nicolas Sarkozy décrivant ses «valeurs pour la France» dans le Figaro Magazine du samedi 11 février, c’est au tour de François Hollande de porter l’offensive dans une interview à Marianne, à paraître samedi 18. «Son bilan ne vaut rien», attaque le leader socialiste, avant de pointer les «cas positifs» que sont la réforme des universités ou l'action sur la sécurité routière de son prédécesseur.

4.Ciotti et Lagarde porteront la parole de Nicolas Sarkozy

Nathalie Kosciusko-Morizet ne sera pas la seule porte-parole de Nicolas Sarkozy. Elle sera épaulée dans sa tâche par des porte-parole thématiques. Le député et secrétaire national de l’UMP aux questions de sécurité Eric Ciotti et Jean-Christophe Lagarde, numéro deux du Nouveau Centre, devraient faire partie de l’équipe. Ils rejoindraient ainsi Guillaume Peltier, secrétaire national de l'UMP, en charge des études d'opinion.

5.Marine Le Pen ne veut pas débattre avec Jean-Luc Mélenchon

Le candidat du Front de gauche avait accepté l’invitation de l’émission «Des paroles et des actes» de France2, «pour y porter la contradiction à Marine Le Pen». Le clash n’aura finalement pas lieu. Marine Le Pen «ne veut pas, elle a déjà débattu avec lui», a fait savoir un responsable presse du FN, avant d’ajouter: «Elle propose que ce soit quelqu'un de l'UMP ou du PS. Elle a notamment dit: pourquoi pas Ségolène Royal?»

Photo: François Hollande au Bourget, le 22 janvier 2012. REUTERS/Fred Dufour/Pool

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte