PresidentiellePrésidentielle 2012 live directFrance

L'agenda du président-candidat se précise

Slate.fr, mis à jour le 14.02.2012 à 11 h 28

Egalement au menu de la revue de web du matin, les ralliements de Boutin et Morin, le couac sur la TVA sociale, les parrainages du FN et les malheurs de Dupont-Aignan.

1. Les détails de l’entrée en campagne de Sarkozy

Plusieurs médias (Le Parisien, l’AFP, Le Monde, Le Figaro…) donnent les détails de l’entrée en campagne de Nicolas Sarkozy. Le chef de l’Etat annoncera sa candidature au JT mercredi soir, sans doute sur TF1, avant de tenir un meeting jeudi à Annecy (Haute-Savoie) en présence de Bernard Accoyer et Jean-François Copé (un déplacement au plateau des Glières avait été évoqué mais n’est pas du tout sûr). Son QG de campagne sera inauguré samedi avant un meeting à Marseille dimanche.

2. Boutin se rallie, Morin se prépare

Un ralliement, et bientôt deux: après Christine Boutin, c’est Hervé Morin qui pourrait rejoindre Nicolas Sarkozy. La candidate du Parti chrétien-démocrate l’a annoncé lundi soir sur TF1 avec pour objectif de «faire gagner la France». Selon Le Parisien, le leader du Nouveau Centre, qui n’a jamais réussi à faire décoller sa candidature, pourrait l’imiter entre mardi et jeudi en invoquant l’impossibilité de réunir les 500 signatures.

3. TVA sociale: comment la gauche a piégé la droite

Le Figaro décrit en détail comment la gauche a réussi à faire repousser la TVA sociale en commission des Finances, lundi soir. Dix députés membres de cette commission dont l’absence de Paris était attendue (dont François Hollande et son directeur de campagne Pierre Moscovici) en ont démissionné à la dernière minute pour être remplacés par dix autres, dont plusieurs élus parisiens, permettant au PS d’être majoritaire.

4. Le FN commence à faire rentrer des parrainages

Le feuilleton des parrainages du FN continue. Selon Le Parisien, la situation s’améliore quelque peu pour le parti, qui serait sur le point de dépasser la barre des 400 promesses. Libération revient de son côté sur le refus de l’UMP et du PS de débloquer ensemble des parrainages: au PS, Manuel Valls refuse toute «réunion d’arrière-boutique» alors que l’UMP Valérie Rosso-Debord estime qu’elle «ne peut pas demander à nos maires de parrainer une candidate qui passe son temps à nous cracher à la figure».

5. Dupont-Aignan mal accueilli à une manifestation pour la Grèce

Le candidat de Debout la République n’a pas été bien accueilli lundi soir au rassemblement parisien de soutien au peuple grec organisé devant l’ambassade de Grèce par plusieurs partis de gauche (PC, Parti de gauche, NPA…). Venu défendre un peuple «sacrifié pour une monnaie unique en train de le tuer à petit feu», il a été traité de «sale raciste» par des militants avant de quitter très vite la manifestation sous protection des CRS, selon le blog du Monde Gauche toujours!

Photo: Nicolas Sarkozy sur un chantier à Issy-les-Moulineaux, le 13 février 2012. REUTERS/Eric Feferberg/Pool.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte