France / Politique

2007 dans le rétro, épisode 31: Royal veut une «chaîne de l'amitié» du programme

Temps de lecture : 2 min

13 FÉVRIER 2007. DEUX JOURS APRÈS LA PRÉSENTATION DE SON PACTE PRÉSIDENTIEL A VILLEPINTE, Ségolène Royal s’interroge sur sa diffusion. Réunissant son conseil politique, la candidate évoque, selon les mots de Libération, «l'idée d'une chaîne de l'amitié électorale, chaque militant étant invité à téléphoner à dix personnes de son entourage».

Alors que le chiffrage de son programme est moqué (le futur président de l’Assemblée nationale Bernard Accoyer parle d'«un monde utopique, […] virtuel, intemporel, figé depuis trois décennies, […] où l'on imagine toujours que l'on peut dépenser plus en travaillant moins, où l'on partage les richesses avant qu'elles ne soient créées»), la présidente de la région Poitou-Charentes demande également à son équipe de «se concentrer sur le message davantage que sur le chiffrage», tout en vantant des engagements «cohérents et accompagnés d'une relance économique et d'une recherche de l'efficacité de la dépense publique».

Un sondage Ipsos/Le Point/France 2 du jour la donne perdante au second tour face à Nicolas Sarkozy avec 47% contre 53%, soit le score qu’elle recueillera le 6 mai.

Photo: le sondage Ipsos/Le Point/France 2 du 13 février 2007 (France 2/Ina).

Newsletters

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

L'acteur avait deux amours: le cinéma et le sport. Fan de boxe, cofondateur du PSG, le comédien mort le 6 septembre 2021 à l'âge de 88 ans ne manquait presque jamais une édition de Roland-Garros. Dans les dernières années de sa vie, c'est l'un des...

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Les remous provoqués par ce «loup guerrier», qui a insulté un chercheur français sur Twitter, s'inscrivent dans un cadre plus large.

VGE, président du cool trente ans avant Obama

VGE, président du cool trente ans avant Obama

Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Tout au long de sa vie politique, l'ancien président de la République n'aura cessé de tenter de se construire une image d'homme moderne, en rupture avec les chefs d'État...

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio