France / Présidentielle

2007 dans le rétro, épisode 27: Sarkozy drague le FN... qui drague l'UMP

Temps de lecture : 2 min

9 FÉVRIER 2007. NICOLAS SARKOZY «SE LEPENISE», estime Jack Lang. Au lendemain du discours de Toulon prononcé par le candidat UMP, le conseiller de Ségolène Royal considère que le leader de la droite «est allé un peu plus loin vers les terres du Front national».

Cinq ans plus tard c’est Claude Guéant qui est accusé par ses adversaires de vouloir rabattre les électeurs FN vers Nicolas Sarkozy, avec ses propos sur les civilisations.

De son côté le FN cherche à rassembler les 500 signatures nécessaires pour se présenter, notamment celles…des élus UMP. Bruno Mégret, leader du Mouvement national républicain (MNR) rallié à Jean-Marie Le Pen, a en effet écrit une lettre à des députés de droite pour leur demander leur soutien. En 2012, la chasse aux parrainages demeure laborieuse pour le Front national, qui demande une modification de la loi.

Photo: Bruno Mégret au tribunal correctionnel de Marseille le 18 septembre 2006, REUTERS/Jean-Paul Pelissier

Newsletters

Bonus Malthus

Bonus Malthus

1 bougie

1 bougie

Ségolène Royal, ambassadrice des pôles

Ségolène Royal, ambassadrice des pôles

Newsletters