France / Présidentielle

2007 dans le rétro, épisode 24: Royal est «dans la place»

Temps de lecture : 2 min

6 FEVRIER 2007. SEGOLENE ROYAL TENTE DE RECOLLER la photo de famille. La candidate socialiste donne un meeting à la Halle Carpentier (XIIIe arrondissement de Paris) devant 5.000 militants et en présence d’un de ses adversaires de la primaire, Dominique Strauss-Kahn —l’autre, Laurent Fabius, l’a rencontrée plus tôt dans la journée. La candidate en profite pour attaquer le «conglomérat de la finance et des médias», ces médias qui l’ont déjà «congédiée». Et lance:

«Comme disent les rappeurs: Paris est dans la place. Et moi aussi, je suis là.»

Son principal adversaire, Nicolas Sarkozy, dont elle juge qu’il «n’a pas le monopole de la nation» et «se "bushise"», visite lui une usine Alstom au Creusot (Saône-et-Loire) avant de rencontrer des partisans à Montcenis. A cette occasion, rapporte Libération, un supporter lui lance «Pour les Français, de la sécurité et du travail !». Réponse du candidat: «C'est un beau programme.»

Photo: Ségolène Royal lors de son meeting parisien du 6 février 2007. REUTERS/Benoît Teissier.

Newsletters

Bonus Malthus

Bonus Malthus

1 bougie

1 bougie

Ségolène Royal, ambassadrice des pôles

Ségolène Royal, ambassadrice des pôles

Newsletters