PresidentiellePrésidentielle 2012 live directFrance

2007 dans le rétro, épisode 22: PS, l'important c'est de participer

Mathieu Perisse, mis à jour le 05.02.2012 à 15 h 57

Royal à un débat participatif à Grenoble le 3 février 2007, REUTERS/Robert Pratta

Royal à un débat participatif à Grenoble le 3 février 2007, REUTERS/Robert Pratta

4 FEVRIER 2007. RESERVOIR D’IDEES OU CONSULTATION de façade? Le Parti socialiste effectue la synthèse des fameux «débats participatifs» lancés deux mois et demi auparavant par Ségolène Royal, qui en a fait sa marque de fabrique. Chaque fédération est ainsi invitée à faire remonter ses doléances et ses innovations au bureau national.

Le bilan est conséquent, au moins dans les chiffres, agités par les socialistes comme autant de preuve de leur volonté de «mettre les Français au cœur du projet socialiste», selon les mots de la candidate. 3.900 débats ont été organisés par le PS et l’association Désirs d’avenir, dont le site a reçu deux millions de visiteurs et 130.000 contributions.

Tout ceci doit maintenant faire l’objet d’une «restitution» nationale le 11 février, date à laquelle Ségolène Royal présentera son «Pacte présidentiel». Une liste de 100 propositions parmi lesquelles  il sera difficile de savoir ce qui est issu des débats participatifs et ce qui sort tout droit de la direction du PS. En 2012, la méthode est désormais entrée dans les mœurs. L’UMP a mis en place son propre site participatif pour enrichir son projet présidentiel.

Mathieu Perisse
Mathieu Perisse (47 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte