Politique

L'Elysée aurait rameuté du monde pour une visite de Sarkozy

Temps de lecture : 2 min

Les chances d'Aubry pour Matignon, le rectificatif de Bayrou, la drôle de mission de Larcher, l'intox du PS sur le temps de travail... Notre revue de web de la présidentielle.

1. L’Elysée a rameuté du monde pour une visite de Sarkozy

«Ils voulaient plus de monde autour de Nicolas Sarkozy.» Un cadre du chantier de Mennecy (Essonne) a confié à Europe 1 que la visite du chef de l’Etat, jeudi, aurait été scénarisée avec la venue de «plusieurs dizaines de personnes n'appartenant pas au chantier, […] des fournisseurs, des partenaires, des chefs de chantiers et même des inconnus parfois travaillant à l'autre bout du département francilien». La visite de Nicolas Sarkozy a également été marquée par un échange humoristique avec un ouvrier autour de sa candidature:

2. Martine Aubry en lice pour Matignon?

Les deux rivaux de la primaire socialiste cohabiteront-ils au sommet de l’Etat? Le Parisien s’interroge sur les chances pour Matignon de Martine Aubry, qui débattait jeudi soir à la télévision avec François Fillon. «Elle se positionne», assure un dirigeant socialiste, «est dans la short-list», renchérit un proche de Hollande, même si, rappelle un député, son tandem avec François Hollande serait celui de «l’eau et [du] feu», voire, selon un autre, «une quasi-cohabitation».

3. «Allô, c’est François Bayrou. Vous vous êtes plantés…»

C’est le coup de fil qu’a reçu jeudi matin la rubrique Désintox de Libération de la part du candidat. Le leader centriste reproche au quotidien d’avoir titré un article «Sur le projet socialiste, François Bayrou manque de rigueur» au vu d’une phrase de son lieutenant Robert Rochefort et d’une autre écrite sur son site, alors qu’il affirme lui ne «jamais» avoir prononcé la phrase incriminée. Qui a depuis disparu de son site…

4. Larcher prépare un rapport, mais pour qui?

L’ancien ministre du Travail (2005-2007) puis président du Sénat (2008-2011) planche actuellement sur une «drôle de mission» selon le blog du Monde Questions sociales: Nicolas Sarkozy lui a demandé pour début avril, trois semaines avant le premier tour, un rapport sur une réforme «radicale» de la formation professionnelle. Il promet «des propositions très pragmatiques, sans idéologie» et «un rapport qui servira à ceux qui auront la responsabilité de gouverner».

5. Le PS réécrit l’histoire sur le temps de travail

Un «mélange des genres» voire une «manipulation»… Le blog du Figaro Les Dessous du social dénonce une intox du PS sur le temps de travail à l’occasion de l’adoption à l’Assemblée d’un amendement prévoyant «qu'un accord collectif modulant le temps de travail s'impose à un salarié». Il pointe que le parti, qui y voit un «coup fourré» consécutif à l’intervention télévisée de Nicolas Sarkozy, n’avait pas réagi quand la même disposition a été adoptée en première lecture en octobre. Et y voit la preuve que «la campagne présidentielle est bel et bien lancée»…

Photo: Nicolas Sarkozy lors de sa visite à Mennecy, le 2 février 2012. REUTERS/Philippe Wojazer.

Newsletters

Macron lâché par les élites

Macron lâché par les élites

[TRIBUNE] La suppression de l'ENA est l'étape supplémentaire d'une entreprise de démolition. Une sorte de suicide collectif à petites doses.

L'Allemagne va-t-elle interdire le parti d'extrême droite AfD?

L'Allemagne va-t-elle interdire le parti d'extrême droite AfD?

L'avenir de ce parti, soupçonné d'atteintes à l'ordre démocratique, pourrait se jouer devant la Cour constitutionnelle.

Ceux que l'Amérique abandonne en Afghanistan

Ceux que l'Amérique abandonne en Afghanistan

Joe Biden a annoncé le retrait des troupes après vingt ans d'une guerre qui n'a mené à rien. Une partie de la population afghane paiera de sa vie et de sa liberté ce retrait des troupes, aussi justifié qu'il puisse paraître.

Podcasts Grands Formats Séries
Newsletters