France / Présidentielle

Hollande enfariné lors d'une visite sur le logement

Temps de lecture : 2 min

APRES JOSPIN ENKETCHUPÉ, HOLLANDE ENFARINÉ. Le candidat socialiste a reçu un sac de farine dans la tête, mercredi 1er février au parc des Expositions de Paris, alors qu'il était en train de signer le contrat social pour le logement rédigé par la Fondation Abbé-Pierre. Après son acte, l'enfarineuse, une Lilloise selon France Télévisions, aurait crié au «déni de justice» et invité l'assemblée à consulter son blog dans lequel, visiblement perturbée, elle se dit «victime d'atteines très graves à la vie privée».

François Hollande a rapidement publié un message sur son compte Twitter pour se dire «heureux d'avoir signé le contrat social de la Fondation Abbé Pierre malgré cet acte isolé qui n'honore pas son auteur».

En 2002, c'est de ketchup que le candidat socialiste de l'époque Lionel Jospin avait été aspergé à Rennes, lors du dernier meeting avant son élimination au premier tour, par deux adolescents qui avaient expliqué vouloir «mettre un peu de rouge» dans la campagne socialiste.

A priori, la farine est en tout cas moins salissante que la tarte à la crème, un grand classique de l'agression de personnalités dont nous vous livrions la méthodologie en juillet dernier.

Photo: l'«agression» à la farine de François Hollande (compte Twitter de Pierre Magnan).

Newsletters

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Ensemble

Ensemble

Lentement mais sûrement pas

Lentement mais sûrement pas

Newsletters