PresidentiellePrésidentielle 2012 live directFrance

Eva Joly se dévoile, Sarkozy le Nadal de la politique... la revue de web présidentielle

Slate.fr, mis à jour le 31.01.2012 à 10 h 55

1. Les éléments de langage de l’Elysée

Le Monde a publié lundi 30 janvier un document envoyé par Guillaume Lambert, chef de cabinet de Nicolas Sarkozy à l’Elysée, à tous les cabinets ministériels et contenant les éléments de langage à utiliser pour défendre la prestation télévisée du chef de l’Etat. Fait inhabituel, ils ont été envoyés en plein milieu de l’interview du Président.

2. Eva Joly se dévoile

Le Parisien publie les bonnes feuilles de l’autobiographie d’Eva Joly, Sans tricher, à paraître mercredi 1er février aux éditions Les Arènes. La candidate d’Europe Ecologie-Les Verts y revient sur son parcours, l’affaire Elf au cours de laquelle elle a reçu des menaces de mort, ou encore sur son rapport avec la Norvège (elle a un «ascendant viking sur 20 générations» mais estime ne plus assez bien parler sa langue natale: «Mon norvégien n’est plus assez bon! Mon langage s’était francisé à l’excès.») et la France, dans une tentative de «mieux se faire connaître et d’adoucir son image», écrit le journal.

3. Le Figaro contredit Nicolas Sarkozy

Le site du quotidien s'est penché sur une des affirmations de Nicolas Sarkozy lors de son intervention télévisée du dimanche 29 janvier. Le chef de l’Etat avait déclaré qu’en augmentant le taux de TVA de 19,6% à 21,2%, la France resterait «dans la moyenne» européenne. La journaliste Marine Rabreau souligne que la moyenne de la TVA parmi les 27 pays de l’Union européenne est de 20,8%, tandis que celle de la zone euro est à 19,4%.

4. Nicolas Sarkozy, le Rafael Nadal de la politique

Le journaliste du Monde Gérard Coutrois file la comparaison entre le chef de l’Etat et le numéro 2 du tennis mondial. Comme Rafael Nadal, Nicolas Sarkozy n’est pas le plus doué, mais ses qualités de combattant sont inégalées sur le circuit politique.

5. Le vice-président de la Corrèze défend son département

Gérard Bonnet, vice-président du département de Corrèze, est à son tour revenu sur la déclaration de Claude Guéant selon qui «la Corrèze, c’est la Grèce de la France». S’il reconnaît le niveau très élevé de la dette, il souligne que la situation a été héritée par François Hollande en 2008.

Photo: Rafael Nadal en demi-finale de l'US Open face à Mikhail Youzhny. REUTERS/Mike Segar

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte