PresidentiellePrésidentielle 2012 live directFrance

2007 dans le rétro, épisode 11: guerre de tranchées dans le renseignement et les médias

Mathieu Perisse, mis à jour le 24.01.2012 à 15 h 29

24 JANVIER 2007. GUERRE DE TRANCHEES entre l'UMP et le PS. Selon le Canard Enchaîné, les RG enquêteraient sur l’entourage politique de Ségolène Royal, sur ordre du cabinet du ministère de l’Intérieur. Dans le viseur: Bruno Rebelle, ancien directeur de Greenpeace France et fraîchement intégré dans l’équipe de campagne du PS. Place Beauvau, l’accusation est qualifiée de «ridicule» par Nicolas Sarkozy, qui ironise:

«Une enquête sur qui? Sur quoi? Pour chercher son programme Ségolène Royal]? C'est pas une enquête, c'est une exploration.»

En octobre 2011, l'Express révélera que la compagne de François Hollande, Valérie Trierweiler, aurait fait l'objet d'une investigation similaire —elle déposera une plainte mais celle-ci sera classée sans suite.

L’actualité politique de ce 24 janvier 2007 est également marquée par trois nominations au CSA, le gardien de la bonne tenue des élections dans les médias. La désignation de Michel Boyon à la présidence du gendarme des médias par Jacques Chirac fait grincer les dents de la gauche, alors que certains médias pointent la possibilité d’un CSA 100% à droite.

Riposte immédiate du PS, qui s’empresse de dénoncer une «prise en main totale, un contrôle absolu du fonctionnement des médias», tandis que Noël Mamère parle de «république bananière». Les programmes des deux principaux partis prévoient tous deux la fin de ce mode de désignation et préconisent un vote de l’Assemblée nationale. Cinq ans plus tard, les conseillers sont toujours nommés de la même manière.

Photo: l'ancien directeur de Greenpeace France Bruno Rebelle. REUTERS/Benoît Tessier.

Mathieu Perisse
Mathieu Perisse (47 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte