PresidentiellePrésidentielle 2012 live directFrance

2007 dans le rétro, épisode 5: «carton jaune» pour Montebourg

Jean-Marie Pottier, mis à jour le 18.01.2012 à 11 h 53

18 JANVIER 2007. «SEGOLENE ROYAL N'A QU'UN SEUL DEFAUT, c’est son compagnon.» Pour avoir lâché cette phrase sur le plateau du Grand Journal (pendant que Nadine Morano, pour l’UMP, estimait que le plus grand défaut de Nicolas Sarkozy était… son penchant pour le chocolat), Arnaud Montebourg est suspendu pendant un mois de ses fonctions de porte-parole de campagne par la candidate.

Après cette bourde, qui fait suite à des divergences sur la fiscalité entre son équipe et François Hollande, la candidate reconnaît le passage de sa campagne par une «phase de tension»:

«Je rétablis de l’ordre, de l’ordre juste, et j’exerce mon autorité juste. […] Donc j’ai mis un carton jaune, voilà…»

Interrogé par Libération, l’eurodéputé Vincent Peillon reconnaît «une blague pas opportune, un bon mot un peu raté» mais pointe une «surréaction» qui «montre un climat inquiétant, […] une nervosité».

Quatre ans et demi plus tard, Ségolène Royal et Arnaud Montebourg se retrouveront tous les deux alliés derrière François Hollande lors du second tour de la primaire l’opposant à Martine Aubry.

Photo: Arnaud Montebourg le 17 janvier 2007 sur le plateau du Grand Journal.

Jean-Marie Pottier
Jean-Marie Pottier (944 articles)
Rédacteur en chef, responsable de la newsletter politique «Le Jour d'après». Auteur de «Indie Pop 1979-1997» et «Ground Zero. Une histoire musicale du 11-Septembre» (Le Mot et le Reste).
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte