PresidentiellePrésidentielle 2012 live directFrance

Quelle date pour le passage du président Sarkozy au candidat Sarkozy?

Cécile Dehesdin, mis à jour le 17.01.2012 à 19 h 24

Nicolas Sarkozy lors de ses voeux du 31 décembre 2010. REUTERS/France Télévisions

Nicolas Sarkozy lors de ses voeux du 31 décembre 2010. REUTERS/France Télévisions

L'EMISSION PAROLES DE CANDIDATS DE TF1 –qui propose comme en 2007 à des Français d'interviewer les principaux candidats à la présidentielle– a prévu d'accueillir Nicolas Sarkozy le 12 mars, rapporte le JDD. Il fermerait ainsi la série, après Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon le 5 mars, François Hollande le 27 février et François Bayrou et Eva Joly le 20 février.

Le président n'est pour l'instant toujours pas officiellement candidat et une telle participation à l'émission supposerait qu'il se déclare avant le 12. Le Parisien estimait début janvier que Nicolas Sarkozy ne serait pas candidat avant la fin de la session parlementaire, le 6 mars, citant le ministre de la Défense Gérard Longuet qui «n'imagine pas» une candidature avant cette date.

Le chef de l'Etat aurait quant à lui dit qu'il se présenterait «tard, sans doute en mars», toujours d'après Le Parisien, l'idée étant de ne pas s'aliéner les Français, qui «veulent un président, pas un candidat». Nicolas Sarkozy enchaîne donc les déplacements présidentiels avec des choix de villes savamment étudiés.

Cette stratégie inquiète certains élus de l'UMP (un «intime du président» a assuré au quotidien francilien que le chef de l'Etat n'a pas tranché et qu'à partir du 10 février, une candidature est possible), mais elle n'est pas une première: Giscard s'était déclaré candidat à sa réélection le 2 mars 1981 et Mitterrand le 22 mars 1988.

En 2002, le Premier ministre Lionel Jospin avait lui attendu dix jours après Jacques Chirac pour se déclarer, le 21 février. Soit le dernier jour de la session parlementaire, comme il l'expliquait dans sa lettre de candidature faxée à l'AFP:

«J'avais dit que j'attendrais pour me déclarer la fin des travaux du Parlement. Ils s'achèvent.»

Que Nicolas Sarkozy décide d'opter pour février –après la dégradation de la note de la France, il a aussi annoncé qu'il s'adresserait aux Français «à la fin du mois»– ou pour mars, comme semble le penser le ministre de la Défense, il devra de toute façon se déclarer avant le 16 mars, date limite des dépôts des 500 parrainages devant le Conseil constitutionnel.

Cécile Dehesdin
Cécile Dehesdin (610 articles)
Rédactrice en chef adjointe
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte