En route vers le stationnement intelligent!
Économie

En route vers le stationnement intelligent!

Temps de lecture : 2 min
Slate.fr

Dans la ville de demain, le parking se devra de relever plusieurs défis. Il devra être intelligent, modulable et compatible avec l’arrivée imminente des véhicules autonomes.

A l’heure où les villes se destinent à résoudre les problèmes de mobilités et de stationnement automobile en leurs centres, les parkings intelligents apparaissent comme la principale clé de réussite.

Mais qu’est-ce au juste que le parking intelligent et en quoi ce système de stationnement est-il intelligent ?

Pratique et bon pour l’environnement

Selon une étude Harris Interactive réalisée en 2017, les Français consacrent 30 minutes par semaine à la recherche d’une place de stationnement. Soit presque une journée par an.

Avec le parking intelligent et ses places connectées, l’usager en quête de stationnement est prévenu de la disponibilité des places via son application sur smartphone. Il n’a plus à tourner en rond dans le quartier à la recherche d’un emplacement.

Un gain de temps pour l’automobiliste mais aussi un gain pour l’environnement. Car ces «trajets circulaires», en plus de densifier le trafic, sont responsables d’une part non négligeable de la pollution automobile en ville.

Une offre de stationnement élargie

Avec le parking intelligent, l’offre de places de stationnement s’étoffe et ne se cantonne plus aux seuls parkings privés et aux acteurs traditionnels du secteur.

A l’image de ce que fait l’opérateur français de parkings partagés Zenpark, le parking intelligent permet de connecter tous les gisements de stationnement sous-exploités, tels que les parkings des hôtels, ceux des bailleurs sociaux ou encore ceux des résidences étudiantes et seniors.

Le principe: valoriser les espaces déjà construits et offrir une modularité face à la demande des automobilistes et motocyclistes qui souhaitent stationner quelques heures, quelques jours, quelques semaines, voire louer une place au mois.

Une démarche qui attire les investissements. Fin janvier 2019, Zenpark a ainsi procédé à une levée de fonds de 10 millions d’euros. Et compte parmi ses nouveaux investisseurs les groupes RATP et EDF, convaincus que le stationnement intelligent est une brique essentielle de la ville intelligente.

Adapté à la voiture autonome

La voiture autonome, c’est pour demain! Selon une étude publiée en 2018 par IHS Markit, 33 millions de voitures autonomes seront vendues chaque année dans le monde à partir de 2040. Ce qui représentera 26% du marché automobile mondial.

Le modèle économique dans lequel s’inscrira la voiture autonome sera celui du partage, de l’autopartage. Un mouvement de fond qui promeut l’usage plutôt que la propriété. Le futur de l’automobile s’identifiera à l’emprunt d’un véhicule autonome appartenant à une flotte en constante circulation.

Cette dernière, quel que soit son niveau d’autonomie, nécessitera des zones de stationnement pour se garer et se recharger. Et quoi de mieux pour accueillir des véhicules intelligents que des parkings intelligents!

D’où la nécessité de préparer la ville et le stationnement de demain. Car, comme le résume William Rosenfeld, cofondateur et PDG de Zenpark: «il n’y aura pas de mobilité autonome sans immobilité intelligente».

«L’énergie est notre avenir, économisons-là !»

Electric dreams*
Travaux: mode d’emploi sérénité

Épisode 6

Travaux: mode d’emploi sérénité

L’hydrogène bas carbone: qu’est-ce que c’est?

Épisode 8

L’hydrogène bas carbone: qu’est-ce que c’est?

Réforme des retraites: les enjeux de la clause du grand-père

Réforme des retraites: les enjeux de la clause du grand-père

Cette disposition est déjà appliquée outre-Alantique et au Québec.

Fragmenter l'impôt transforme l'individu citoyen en consommateur

Fragmenter l'impôt transforme l'individu citoyen en consommateur

Le morcellement du financement du service public nuit au vivre-ensemble.

La réforme des retraites, un échec couru d'avance

La réforme des retraites, un échec couru d'avance

Au moment de son annonce, elle comportait déjà de graves contradictions internes qui rendaient sa réalisation hautement problématique.

Newsletters