Les avantages de la pompe à chaleur 
Économie

Les avantages de la pompe à chaleur 

Temps de lecture : 4 min
Slate.fr

A l’heure de la transition énergétique et des primes à la conversion des anciennes chaudières, la pompe à chaleur fait figure de solution idéale. Economique car peu gourmande en électricité, elle est également respectueuse de l’environnement puisqu’elle exploite la chaleur présente dans l’air et le sol. Une énergie gratuite et renouvelable…  

Le 10 janvier 2019, le gouvernement augmentait, par un arrêté publié au Journal Officiel, les primes «coup de pouce chauffage» pour inciter les Français à changer leurs vieilles chaudières. L’objectif ? Réduire la facture énergétique et les émissions de CO2 grâce à des équipements plus performants et moins énergivores dans le cadre de la transition énergétique.

EDF va plus loin avec son offre «Mon chauffage durable» destinée aux ménages désireux de remplacer leurs anciennes chaudières par une pompe à chaleur. L’offre concerne les chaudières individuelles(1) au gaz, au charbon mais aussi au fioul, dont la disparition, souhaitée par le gouvernement d’ici dix ans, entraînera le remplacement de trois millions de chaudières(2) en France.

En plus des aides de l’Etat, EDF propose une aide, la prime énergie d’EDF, de 3500 à 5500 euros (selon conditions de ressources).

Les ménages qui font appel aux Partenaires Solutions Habitat d’EDF(3) peuvent également bénéficier d’un financement proposé par un partenaire financier d’EDF(4) à un taux bonifié par EDF, permettant de couvrir l’intégralité du coût du projet. Ce coût est rapidement amorti, puisqu’une pompe à chaleur est non seulement moins énergivore qu’une chaudière, mais également très économique à l’usage.

Encore faut-il savoir de quoi on parle…

C’est quoi au juste une pompe à chaleur?

Le principe de la pompe à chaleur est simple : capter dans l’air extérieur, ou dans le sol, de la chaleur (des calories) afin de réchauffer l’air ou l’eau de l’habitation.

Concrètement, la pompe à chaleur est un dispositif qui s’installe à l’extérieur du bâtiment. Des collecteurs puisent la chaleur dans l’air ou dans le sol qui va réchauffer un liquide frigorigène dont le point d’ébullition est atteint à basse température. Le liquide se transforme en vapeur qui est acheminée vers un compresseur où sa température va s’élever. La vapeur pressurisée arrive ensuite au niveau du condensateur où s’opère le transfert de chaleur. Une fois refroidi, le frigorigène retourne à l’état liquide et le cycle peut se répéter.

Il existe deux grandes familles de pompes à chaleur : les pompes à chaleur aérothermiques et les pompes à chaleur géothermiques.

Aérothermique ou géothermique

Les pompes à chaleur aérothermiques sont soit des pompes à chaleur air-air, soit des pompes à chaleur air-eau.

Dans la première catégorie, le dispositif capte les calories présentes dans l’air extérieur pour le transformer en air chaud qui est insufflé dans l’habitation par des systèmes de ventilation. Dans la seconde, les calories puisées dans l’air extérieur réchauffent l’eau qui circule dans l’installation, ce qui permet de chauffer l’habitation tout en assurant les besoins en eau chaude du foyer.

Les pompes à chaleur géothermiques permettent de récupérer les calories présentes dans le sol grâce à des conduites enterrées. Les pompes à chaleur géothermiques sont certes plus coûteuses et plus complexes à installer. Elles sont néanmoins plus performantes en matière de récupération de chaleur. En effet, à partir d’une certaine profondeur, la température du sol est constante tout au long de l’année.

Une solution peu gourmande en énergie, économique et modulable

Le bilan carbone des pompes à chaleur est des plus avantageux: 70% d’émissions de CO2 en moins qu’une chaudière à gaz et 90% de moins qu’une chaudière au fioul(5). Les pompes à chaleur captent l’énergie présente dans l’air ou dans le sol. Une énergie à la fois facilement exploitable et renouvelable.

Autre avantage de la pompe à chaleur : fonctionnant à l’électricité, elle est accessible sur tout le territoire, ce qui n’est pas le cas des chaudières gaz.

Grâce à la pompe à chaleur, on peut produire une grande quantité de chaleur tout en consommant un minimum d’énergie. Et mécaniquement réduire sa facture énergétique! Dans le cas du remplacement d’une chaudière au fioul par une pompe à chaleur, un foyer peut voir, dès la première année, sa facture énergétique annuelle réduite en moyenne de 800 à 1000 euros.

La pompe à chaleur n’est pas qu’un système de chauffage. Certaines pompes à chaleur dites «réversibles» permettent de rafraîchir les habitations. En inversant le cycle du fluide frigorigène, la pompe à chaleur puise des calories à l’intérieur du logement et les rejette à l’extérieur : la température de l’habitation peut ainsi baisser de 4°C.

Seulement 11% des foyers français équipés

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si ces pompes à chaleur «réversibles» sont plébiscitées par les Italiens, champions européens en matière de pompes à chaleur avec presque 19,5 millions de foyers équipés en 2017 selon les chiffres d’EurObserv’ER

La France, quant à elle, arrive en deuxième position avec 5,7 millions de foyers équipés sur cette même année, devant l’Espagne (3,2 millions) et la Suède (1,6 million). Soit seulement 11% des foyers. Une proportion qui devrait rapidement évoluer au vu des dispositifs d’aides à la conversion mis en place.

1 — Chaudière individuelle de plus de deux ans et hors condensation. Retourner à l'article

2 — Etude Ceren 2014 indiquant que plus de 3 millions de ménages sont encore chauffés au fioul en France. Retourner à l'article

3 — Dûment qualifiés RGE PAC. Retourner à l'article

4 — Offre portée par le partenaire financier d’EDF, Domofinance, et accordée sous réserve d’étude et d’acceptation par celui-ci. Retourner à l'article

5 — Données établies sur la base des consommations moyennes de l’enquête PHEBUS, des prix des énergies d’octobre 2018, de la base publique PEGASE et des facteurs d’émissions de la base Carbone ADEME, ainsi que des hypothèses de rendements moyens annuels de 70 % pour la chaudière fioul, 85 % pour la chaudière gaz et 300 % pour la pompe à chaleur. Retourner à l'article

Crédit photo: Pixabay

Electric dreams*
Les énergies vertes voient l’avenir en rose

Épisode 4

Les énergies vertes voient l’avenir en rose

Travaux: mode d’emploi sérénité

Épisode 6

Travaux: mode d’emploi sérénité

La compensation carbone est-elle un colonialisme vert?

La compensation carbone est-elle un colonialisme vert?

Indispensable au financement du développement durable, ce mécanisme est aussi très critiqué.

Comment le luxe tente de s'imprimer dans l'esprit des millennials

Comment le luxe tente de s'imprimer dans l'esprit des millennials

L'industrie du luxe ne veut plus seulement faire rêver l'élite bourgeoise.

Après le Black Friday, le Single Day chinois s’ancre en France

Après le Black Friday, le Single Day chinois s’ancre en France

Le Black Friday et le Cyber Monday ont déferlé ces dernières années en France. Mais le Single Day, la «journée des célibataires» chinoise du 11 novembre, symbole de soldes massives lancées en 2009 par AliExpress, trace aussi son sillon.

Newsletters